Joost lira les vidéos directement sur le Web

Mobilité

Après un an de tâtonnement, Joost a décidé de changer de cap et de supprimer son application de bureau pour un lecteur Web plus léger.

Joost s’adapte au marché. La plate-forme de diffusion gratuite d’émissions de télévision en peer-to-peer va mettre fin à la distribution de son application de bureau. A la place, il y aura un client web plus léger.

Lancée en octobre 2007, par Janus Friis and Niklas Zennström, les fondateurs de Kazaa et de Skype, se dirigeaient vers un avenir radieux. Un an plus tard, l’application ne séduit pas et ne trouve visiblement pas son public.

Joost a aussi du mal à faire face à la concurrence d’autres plates-formes de partage de vidéo comme YouTube, Dailymotion ou Hulu.com. Un site Internet lancé quelques mois après Joost par les deux groupes de médias américain NBC et Fox pour y diffuser leurs programmes de télévision.

Joost surfe sur les tendances du Net

La solution pour Joost est donc de renoncer à sa technologie et de faire comme les autres. Il proposera une nouvelle version de son site Web sur lequel les internautes accèderont aux mêmes services mais sans avoir à installer un logiciel sur le disque dur de l’ordinateur.

Moins encombrant, il suffira, cette fois de télécharger un simple plug-in (ou extension) pour faire fonctionner le lecteur de vidéos dans le navigateur Internet.

Et ce n’est pas tout, Joost a bien appris sa leçon et repéré les tendances du Web. Il jouera la carte des réseaux sociaux en ajoutant des fonctionnalités d’interaction entre les utilisateurs. Ils pourront savoir ce que leurs amis regardent et partager leurs impressions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur