Journalisme citoyen : ‘les modèles économiques sont, au mieux, incertains’

Mobilité

Lors d’un récent forum à Seoul, Dan Gillmor, auteur de “We The Media”, a
dressé un état des lieux du journalisme citoyen.

Auteur d’un ouvrage remarqué sur l’évolution des médias à l’ère des nouvelles technologies (intitulé “We The Media”), le journaliste américain Dan Gillmor a publié le 15 juillet un compte rendu de l’une de ses dernières interventions sur le journalisme citoyen sur le site du “Center for Citizen Media”.

“Nous avons fait du chemin. Ce qui compte dans le journalisme citoyen est de plus en plus reconnu et apprécié”, a-t-il précisé à l’occasion d’un forum sur les “citoyens reporters”, organisé par le site OhmyNews à Séoul. Avant d’ajouter qu’il reste encore “beaucoup, beaucoup de chemin à parcourir”.

Les médias “traditionnels” entrent “dans l’arène”

Selon lui, “Personne ne peut douter du fait que [les médias citoyens] ont bénéficié d’une attention phénoménale. [?] La vidéo, en particulier, joue désormais un rôle essentiel” dans ce phénomène. Il souligne à ce titre le rôle déterminant de la diffusion en ligne d’un petit film dans la défaite du sénateur américain George Allen, candidat à sa réélection en Virginie. Ladite vidéo présentait ce candidat républicain en train d’insulter* un militant démocrate asiatique à l’occasion d’un meeting public.

Faisant référence aux weblogs du quotidien français Le Monde, notamment, Dan Gillmor souligne ensuite que tous les médias, quelles que soient leurs tailles, “ont débarqué dans cet univers”. Il cite par ailleurs le quotidien allemand Bild, qui invite lui ses lecteurs à devenir des ” paparazzi citoyens”.

Mais les modèles économiques restent à définir

Reste pour les nouveaux médias citoyens à trouver leurs modèles économiques. En dépit des difficultés rencontrées par plusieurs médias communautaires américains (comme Backfence ou Radio Open Source), Dan Gillmor met en avant deux canaux de financement actuellement utilisés par les sites communautaires.

Sur des niches, certains remportent selon lui des recettes publicitaires importantes ou signent des accords de fourniture de contenus avec de grandes agences de presse. C’est le cas notamment du site NowPublic qui diffuse les photos mises en ligne par ses membres à l’agence Associated Press. Ou encore du site israélien Scoop, qui a remporté un contrat publicitaire avec l’opérateur Orange.

“Le retour de manivelle”

Enfin, tout en reconnaissant que certaines critiques déontologiques sont “légitimes”, Dan Gillmor indique que les médias citoyens sont aujourd’hui attaqués de toute part.

Il prend pour exemple les nombreuses controverses autour des erreurs figurant dans certains articles de l’encyclopédie collaborative Wikipedia. Voire la propagation volontaire – parfois démasquée – de vrais faux médias communautaires aux Etats-Unis, soutenus en réalités par de grandes marques commerciales (comme le blog “Wal-Marting Across America “).

* George Allen avait alors proclamé “Bienvenue au macaque” à l’attention de son opposant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur