Journaliste déchu cherche blog gratuit

Mobilité

La start-up californienne Six Apart se propose de voler au secours des journalistes en mal de support qui sont frappés par la crise.

Pour les journalistes déchus victimes de la crise économique (et dans la presse), la plate-forme de blogs Six Apart a peut-être une solution. Elle offre un blog gratuitement sur son système TypePad, ainsi qu’une palette d’outils censés accroître son audience.

L’opération, appelée “Journalist Bailout Program”, fait référence au sauvetage des banques de Wall Street en septembre, face au krach financier. “Bonjour aux journalistes récemment licenciés ou dans la crainte de l’être! (…) Nous sommes une entreprise fondée par des blogueurs et nous soutenons le journalisme en ligne depuis le début. A un moment où tant de journalistes craignent de perdre leur travail, nous souhaitons apporter notre aide”, explique Six Appart sur son site.

En quoi consiste concrètement, le “TypePad Journalist Bailout Program”? Tout d’abord, un compte blog TypePad Professionnel qui comprend notamment un support technique de Six Apart. Ensuite, le blog fait partie du programme publicitaire de la start-up : les revenus des annonces Google Ads sont reversés à l’éditeur du blog.

Par ailleurs, Six Apart assure la promotion du blog sur le nouveau site Blogs.com, un répertoire des meilleurs blogs. Enfin, la plate-forme de blogs vous assure toute une série de petits services pratiques associés, comme une mise en relation de son blog sur son profil LinkedIn, faciliter la gestion des commentaires depuis son iPhone ou promouvoir ses posts auprès de son réseau sur Facebook.

Un sacré programme qui serait normalement facturé 150 dollars par an par Six Appart. En quelques jours, la start-up a déjà été “submergée de demandes”. Un coup de pub plutôt réussi : plusieurs dizaines de journaux ont évoqué l’initiative depuis lundi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur