J.P. Morgan croquerait bien un morceau de Twitter

Cloud

A travers l’un de ses fonds, la banque d’affaires américaine pourrait injecter 450 millions de dollars dans Twitter pour 10% du capital.

J.P. Morgan cherche à obtenir une participation importante dans Twitter par l’intermédiaire d’un fonds qu’elle gère (J.P. Morgan’s Digital Growth Fund).

Un mouvement intéressant alors que la banque d’affaires concurrente Goldman Sachs parie sur Facebook.

Le Financial Times évoque un investissement de 450 millions de dollars pour prendre 10% du capital de la plate-forme de micro-blogging, désormais considérée comme un réseau social.

Du coup, la valorisation de Twitter s’élèverait à 4,5 milliards de dollars.

Twitter et J.P. Morgan se refusent à tout commentaire sur le sujet.

Selon les informations transmises à l’autorité de régulation de la Bourse américaine (SEC), J.P. Morgan’s Digital Growth Fund pourrait lever jusqu’à 1,3 milliard de dollars avec l’appui de 480 investisseurs.

Ce fonds pourrait servir à investir dans d’autres sociétés Internet considérées comme des pépites.

Le Financial Times évoque Zynga (social game) ou Skype (téléphonie sur Internet).

D’autres sites Internet au fort potentiel de développement pourraient être visés, notamment LivingSocial (“bonnes affaires”) ou Gilt (“ventes flash”).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur