Julian Assange – WikiLeaks : la France doit réagir face au cyber-espionnage américain

RégulationsSurveillance
julian-assange-wikileaks
4 2

Entre révélations sur les écoutes électroniques visant l’Elysée et l’adoption du projet de loi sur le renseignement, le fondateur de WikiLeaks est intervenu sur TF1.

Le timing était bon pour optimiser l’impact médiatique. Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, était l’invité du 20h de TF1 mercredi soir alors que le Parlement français adoptait définitivement le projet de loi sur le renseignement.

Mercredi matin, Libération et Mediapart ont publié des documents de WikiLeaks à propos de la cyber-surveillance de la NSA espionnant certaines conversations confidentielles des trois derniers Présidents en fonction à l’Elysée : Jacques Chirac (1995-2007), Nicolas Sarkozy (2007-2012) et François Hollande (2012-2017).

Des actes de cyber-espionnage menés par les services de renseignement américains pour des raisons politiques et économiques, selon Julian Assange.

Le lanceur d’alertes estime que « c’est le début d’une longue série. Les documents les plus importants restent à venir (…) encore plus importants que ceux dévoilés en Allemagne ».

« D’autres informations vont sortir le moment venu. »

Julian Assange se demande quelle sera la réaction en France face à ces révélations WikiLeaks. Tout en suggérant « une enquête parlementaire » sur le comportement des Etats-Unis en termes de cyber-espionnage.

Il va plus loin considérant que « les Etats-Unis jouent un sale jeu et cherchent à marginaliser la compétitivité économique des entreprises françaises voire européennes ».

Julian Assange enfonce le clou : « Les intérêts politiques et économiques de la France sont en jeu, l’intégrité de la France est en jeu. On ne peut pas piétiner sa souveraineté, ce serait une honte ! »

Lors de son intervention télévisée, Julian Assange est apparu dans l’ambassade d’Equateur à Londres. Le fondateur de WikiLeaks est cloîtré à l’intérieur depuis juin 2012.

Il s’était réfugié dans cette ambassade en raison des risques d’arrestation qui pèsent sur lui : il doit répondre à la justice suédoise dans une affaire présumée de viol mais il pourrait aussi être appréhendé et extradé aux Etats-Unis.

Julian Assange serait alors jugé pour avoir divulgué via le canal WikiLeaks des informations confidentielles principalement associées à la politique étrangère des Etats-Unis et la Défense américaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur