Justice : Tinder ne supporte pas les plans à trois

Apps mobilesJuridiqueMobilitéRégulations
tinder
3 0

Tinder a porté plainte contre son concurrent, l’app mobile 3nder, spécialiste des rencontres de groupe, estimant que l’utilisation d’un nom trop proche du sien lui apporte un « avantage indu ».

L’app mobile de rencontres Tinder, propriété de Match.com, supporte mal la concurrence et vient de déposer une plainte contre une autre application, spécialiste des « plans à trois », baptisée 3nder pour « infraction à la législation sur les marques ».

Tinder estime en effet que cette app utilise un nom trop proche du sien, car les deux dénominations  « Tinder » et « 3nder » se prononcent pratiquement de la même façon. L’application mobile de rencontres de groupe jouerait en effet sur cette confusion pour gagner, à moindre coût, en popularité.

Tinder réclame ainsi la fermeture définitive de 3nder, estime que cette app profite, à cause de son nom,  d’un « avantage indu ».

Pour riposter contre l’action en justice entamée par de rencontres, jugée disproportionnée par l’app de rencontres à trois, 3nder a demandé à ses utilisateurs de publier des photos de leurs chaussettes sur Facebook et Twitter, avec la mention #TinderSuckMySocks.

Tinder suck

 

Tinder

Crédit image : Syda Productions – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur