Kakao Pay : une jonction FinTech à 200 millions de dollars pour Alibaba

E-paiementMarketing
alibaba-kakao

Connu pour sa messagerie instantanée, le groupe coréen Kakao s’allie à Alibaba, qui l’accompagne dans la constitution d’une filiale de services financiers.

Ant Financial Services Group poursuit sa prospection dans l’univers FinTech.

Quelques semaines après avoir annoncé son intention d’acquérir, pour 880 millions de dollars, le spécialiste américain du transfert d’argent MoneyGram International, la filiale de services financiers d’Alibaba officialise un investissement de 200 millions de dollars dans Kakao Pay*.

Le groupe sud-coréen Kakao, dont l’activité s’est construite autour d’une plate-forme de messagerie instantanée qui compte aujourd’hui 48 millions de membres, a décidé, en début d’année, de la constitution de cette filiale que pilotera le directeur de son actuelle division FinTech.

Y seront regroupées l’ensemble des offres aujourd’hui proposées sous la marque Kakao Pay, et pour lesquelles la société est en mesure de revendiquer 14 millions d’utilisateurs. L’objectif est d’aller du paiement électronique vers une gestion complète des finances personnelles sur mobile.

Kakao Pay servira de passerelle à Alibaba pour proposer, en Corée du Sud, ses services financiers… et la galaxie e-commerce associée. Au-delà du e-paiement, on parle de produits d’assurance et d’investissement, de prêt aux particuliers et aux petites entreprises (Mybank) ou encore de scoring pour l’émission d’emprunts (Sesame Credit).

* Ant Financial dispose d’un matelas financier confortable, après une méga-levée de fonds (4,5 milliards de dollars) bouclée au printemps dernier avec des investisseurs pour la plupart proches de l’État chinois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur