Kazaa K++, un logiciel en voie de disparition

Mobilité

Face aux pressions de l’éditeur du logiciel d’échanges Kazaa, les développeurs de la version gratuite du logiciel, Kazaa K++, ont annoncé qu’ils abandonnaient leur projet. Sharman Networks s’emploie désormais à balayer son concurrent de la surface du Web.

Sharman Networks, éditeur du logiciel d’échanges en peer-to-peer Kazaa, est parvenu à ses fins : après de multiples pressions et menaces de procès pour violation de copyright, les développeurs de Kazaa K++ (ou KazaaLite), version gratuite et sans publicité de Kazaa, ont annoncé qu’ils arrêtaient le développement et la distribution de leur application. D’autre part, Sharman Networks s’emploie désormais à faire la chasse aux sites proposant de télécharger le programme d’installation de Kazaa K++. Récemment, l’éditeur avait fait un premier pas en ce sens en ordonnant au moteur de recherche Google de supprimer de ses pages de résultats les liens donnant accès à l’application (voir édition du 3 septembre 2003).

Rappelons que Sharman Networks propose son logiciel en deux versions : l’une payante (29,95 dollars), l’autre gratuite mais truffée de publicités et spywares. On comprend que l’éditeur n’apprécie que très modérément ce concurrent illégitime qui se permet d’emprunter le nom de son aîné.

Un client indésirable

Bien entendu, on ne peut imaginer que le programme d’installation de Kazaa K++, qui a déjà beaucoup circulé, disparaisse complètement du Web. De plus, à ce jour, l’application fonctionne toujours et permet de télécharger normalement sur le réseau FastTrack. Mais l’arrêt du développement de Kazaa K++ devrait permettre à Sharman Networks de bannir définitivement ce client indésirable de son réseau en le rendant inopérant, par exemple en apportant des modifications à la version officielle.

Reste une question : les utilisateurs de Kazaa K++ vont-ils désormais se tourner vers les versions officielles du logiciel ? On est en droit d’en douter dans la mesure où les applications d’échanges peer-to-peer gratuites et sans publicité sont légion sur la Toile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur