Keolis lance une appli tout-en-un pour les usagers des transports publics

Apps mobilesData-stockageE-paiementMarketingMobilitéStockage
5 100

L’appli mobile PlanBookTicket de Keolis permettra de planifier son itinéraire en combinant tous les modes de locomotion mais aussi d’acheter et de valider son titre transport.

Le 15 avril dernier, Keolis, avait évoqué, dans le cadre de la présentation de sa stratégie numérique, une application mobile couteau suisse à même de « digitaliser » l’intégralité du parcours de l’usager des transports en commun.

Après un premier test en janvier à Montargis puis à Lille en avril, le spécialiste du transport public en régions a levé le voile de cette application, sous iOS et Android, baptisée PlanBookTicket.

« Une première en France », avance Jean-Pierre Farandou, Président de Keolis (qui a comme actionnaire principal le groupe SNCF).

Comme son nom l’indique, elle couvre les trois volets principaux que sont la planification du trajet, l’achat du titre de transport et sa validation.

Pour concevoir cette solution de mobilité, Keolis a étudié, à travers son observatoire de la mobilité (Keoscopie), les habitudes de transport des Français, battant en brèche quelques idées reçues.

Les fameux voyageurs pendulaires qui font quotidiennement les mêmes allers-retours domicile-travail aux mêmes heures ne représentent qu’un quart de voyageurs réguliers aux heures de pointe.

En revanche, les voyageurs de passage sont dont de plus en plus nombreux. Il y a dans certaines métropoles autant de ces visiteurs que d’habitants.

Le graal du multimodal

Partant de constat, PlanBookTicket se propose de guider le voyageur dans une ville qu’il ne connait pas forcément en jouant la carte du multimodal.

Le calcul d’itinéraire combine tous les moyens de transport – bus, tram, métro, auto partage, vélo en libre-service, marche à pied – sur la base des préférences de l’utilisateur. Est-il chargé ? Présente-t-il un handicap ? En cas d’incident ou de perturbation, il reçoit une alerte et se voit proposer un itinéraire bis.

Ce calcul d’itinéraire multimodal rappelle celui de l’application d’information voyageurs de la startup israélienne Moovit basée le crowdsourcing. Startup dans laquelle Keolis a pris une participation minoritaire.

La partie « book » de PlanBookTicket permet, elle, d’acheter un ticket, un carnet ou de renouveler son abonnement par carte bancaire depuis son mobile ou le web sans faire la file d’attente aux caisses.

NFC ou flash-code. Enfin, le volet « ticket » propose la validation du titre transport selon les deux technologies dominantes que sont le mode sans contact NFC et le code-barres 2D pour les iPhone qui en sont dépourvus.

Pour le NFC, Keolis a racheté la solution U’Go de la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CST). Il suffit d’approcher son smartphone d’un tag NFC pour valider son titre de transport.

En ce qui concerne le code-barres 2D, Keolis s’appuie sur l’expertise en billettique dématérialisée de la startup britannique Masabi dont le groupe français est actionnaire minoritaire.

Avec le système JustRide de cette dernière, il suffit de passer son mobile sur un lecteur optique situé au niveau de portillon ou placé dans le bus ou le tram. Masabi l’a notamment déployé dans le métro de Londres [vidéo].

keolis smartProposée en marque blanche aux collectivités locales, PlanBookTicket sera progressivement déployé dans les métropoles où Keolis est délégataire de service.

A commencer par Lens, Orléans, Brest, Bordeaux, Amiens en attendant Quimper, Châteauroux et Laval.

Ces collectivités locales ont le choix de prendre tout ou partie des briques « plan », « book » et « tran ». Strasbourg devant être la première ville à proposer les trois.

Pour Jean-Pierre Farandou, la mutualisation de l’application ferait baisser la facture tout en offrant la garantie de disposer d’une version toujours à jour. « Jusqu’alors, les autorités représentatives étaient propriétaires du système et dépendaient de leur fournisseur pour  toute évolution. »

Selon Jean-Philippe Lally, Directeur général de CTS, le choix de la NFC s’avérerait économique avec un coût quatre fois inférieur à une billettique classique avec un tag NFC revenant à 1 ou 1,5 euro.

Le président de Keolis voit, enfin, dans cette application une arme anti-fraude. Un certain nombre de citoyens lambda montant dans les transports sans payer au regard de la complexité des moyens de paiement ou de la file d’attente aux caisses.

Keolis et la SNCF, même combat

PlanBookTicket a été développée par Voyages-sncf.com Technologies (VSCT), l’usine digitale du site d’e-commerce. Elle intègre le moteur de recherche d’itinéraire et d’information voyageurs « Navitia », conçu par Keozis Digital (ex Canal TP), la filiale digitale de Keolis (également utilisée par la SNCF).

De là à pousser plus en avant les synergies entre la SNCF et Keolis dont elle est une filiale à 70 % ? Directeur général de Voyages-sncf.com, Franck Gervais y pense déjà imaginant proposer à l’avenir un billet de train couplé à titre de transport pour se déplacer en ville une fois arrivé à destination.

Sur la question de la sensibilité des données de déplacements, Laurent Kocher, directeur marketing, innovation et services de Keolis, rappelle que ce sont les réseaux de transports qui sont propriétaires des données.

Keolis a, quant à lui, « une utilisation statistique et non nominative des flux pour améliorer la définition de nos moyens de transport comme le feraient des sondages traditionnels. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur