Kertel déclare forfait dans la course à la quatrième licence

Mobilité

Kertel, fournisseur de cartes pré-payées devenu MVNO, ne sera pas candidat à la quatrième licence. Son actionnariat vient de bouger.

Les premiers abandons dans la course à la quatrième licence mobile sont repérés.

Kertel, historiquement fournisseur de cartes pré-payées devenu opérateur virtuel chez Bouygues Telecom, renonce à sa candidature. Selon La Tribune, des contacts avaient pourtant été pris dans ce sens avec des équipementiers chinois comme ZTE et Huawei.

La période est agitée pour Kertel en raison de changements capitalistiques : l’ex-propriété du groupe Iliad-Free était entré dans le giron du groupe Proximania en 2007. C’est à ce moment-là qu’il a endossé le statut de MVNO sur le réseau Bouygues Telecom en gardant un profil de fournisseur d’offres mobiles à bas coûts.

Mais en raison d’un pacte lié à un remboursement d’un prêt de 20 millions d’euros liant Proximania et le fonds d’investissement britannique Fortelus qui n’aurait pas été respecté, l’AFP révèle que Kertel a changé de mains. Kertel est entré dans le portefeuille d’actifs de Fortelus.

Kertel a enregistré en 2008 un chiffre d’affaires de 43 millions d’euros, pour une perte de 1,8 million d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur