Kim Dotcom : l’extradition toujours en gestation

Régulations
kim-dotcom-extradition-repoussee

Quand aura lieu le procès de Kim Dotcom aux USA? La justice néo-zélandaise repousse encore l’examen de la procédure d’extradition du co-fondateur de Megaupload.

L’extradition de Kim Dotcom vers les Etats-Unis est retardée. L’examen du dossier par la justice de Nouvelle-Zélande (pays dans lequel réside le trublion du Net) a été reporté au 7 juillet prochain. Alors qu’il était déjà prévu en avril. Difficile d’expliquer ces reports permanents alors que le FBI cherche justement à accélérer la procédure.

Quand l’affaire Megaupload sera-t-elle jugée aux Etats-Unis ? En janvier 2012, la police américaine avait coupé la plateforme de diffusion de vidéos en streaming au nom de la lutte contre le piratage des films sur Internet. Quant aux forces de police néo-zélandaise, elles avaient lancé simultanément un assaut dans la villa de Kim Schmitz (alias Kim Dotcom) pour l’interpeller.

Les accusations, émanant des studios de Hollywood, sont graves : fraude, enrichissement illicte, piratage, infraction au copyright. Kim Dotcom et trois associés dans Megaupload risquent une peine de prison pouvant aller jusqu’à 20 ans.
Une épée de Damoclès qui n’empêche pas Kim Dotcom de faire parler de lui. Il a lancé d’autres services Internet comme Mega (stockage cloud) lancé en janvier 2013 et plus récemment Baboom (streaming et téléchargement de musique).

Mais, comme un chat (un gros matou dirons-nous), Kim Dotcom a plusieurs vies. En janvier, il a lancé son propre parti politique en Nouvelle-Zélande et a sorti un album de musique.

Quiz : Que savez-vous des écrans ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur