Kim Dotcom n’a pas lâché Megabox malgré ses soucis judiciaires

Régulations

MegaBox, cette plate-forme de diffusion musicale comparable à iTunes, trotte toujours dans l’esprit de Kim Dotcom, qui annonce son lancement imminent.

Tiens des nouvelles de Kim Dotcom par le biais du canal Twitter.

Le fondateur de Megaupload, qui a toujours des soucis avec la justice américaine, relance l’idée de MegaBox du nom d’une plate-forme de diffusion musicale apparentée à iTunes d’Apple.

Ce projet, articulée autour du cloud, avait été esquissé juste avant la fermeture de la plate-forme de streaming vidéo survenue en janvier 2012 sous le coup d’une accusation de piratage.

Les premières images postées laissent augurer d’une résurgence imminente de ce mystérieux service.

L’interface semble aboutie, fonctionnelle et adaptée au système d’exploitation Google Android.

A cet égard, il est fort probable que l’accès à Megabox se fasse via une application mobile.

Les utilisateurs pourraient vraisemblablement héberger leurs fichiers de musique dans le nuage et les partager via un réseau social complémentaire.

En outre, Megabox adopterait un modèle économique original, par lequel les artistes commercialiseraient leurs titres sans intermédiaire.

Leur serait ainsi reversée la quasi-totalité des revenus générés, en l’occurrence 90% du pactole.

Hormis la commission forfaitaire de 10% qu’il s’octroierait au passage, Megabox rentrerait essentiellement dans ses frais grâce à la publicité.

“Pour les majors, Megabox était mort. Artistes, réjouissez-vous. Ca va sortir et vos chaînes seront brisées”, fanfaronne Kim Dotcom sur Twitte.

Mais il ne faut pas oublier que le trublion du Net reste dans le collimateur des majors et que la justice américaine ne le lâchera pas tant qu’elle n’aura pas obtenu son extradition depuis la Nouvelle-Zélande.

Kim Dotcom MegaBox streaming

Crédit image : © mostafa fawzy – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur