Le Kindle d’Amazon se met au prêt d’e-books

Cloud

Amazon lancera bientôt un système de prêt permettant à une personne ayant acheté et téléchargé un e-book sur son Kindle de le prêter pendant 14 jours à une autre personne pouvant le lire.

Pour inciter les consommateurs à se tourner vers sa liseuse Kindle, à l’heure où fleurissent les concurrents (iPad, Reader de Sony, lecteur d’e-books de Sharp, FnacBook), Amazon a décidé de réinventer en partie le modèle de distribution de sa librairie numérique, le Kindle Store, qui compte environ 620 000 ouvrages électroniques.

L’e-commerçant a ainsi annoncé sur le forum utilisateurs du Kindle qu’il allait autoriser le prêt d’e-books aux possesseurs d’un de ses modèles Kindle.

Ainsi, un lecteur ayant acheté et téléchargé un e-book sur le Kindle Store pourra, s’il le souhaite, le prêter une fois à une personne de son entourage pendant une durée de 14 jours.

Mais, tout comme le prêt d’un livre papier, le propriétaire de l’e-book ne pourra pas accéder à son livre électronique le temps du prêt…

Ce livre prêté pourra être lu à partir des applications Kindle concoctées par Amazon pour différentes plates-formes, comme le PC, le Mac, les terminaux Android, iPhone et BlackBerry OS.

Toutefois, notons que les éditeurs ou les ayants-droit disposant d’e-books sur la librairie Kindle Store devront donner leur autorisation pour valider cette nouvelle possibilité de prêt.

Cette fonctionnalité sera disponible dans le prochain firmware du Kindle, dont la date de sortie n’a pas encore été précisée.

La semaine dernière, Amazon avait déjà annoncé l’arrivée d’un nouveau format court d’édition numérique, accessible depuis la section Kindle Singles du Kindle Store


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur