Kindle Books : direction le cloud avec Amazon

Marketing

Les e-books d’Amazon s’exilent dans le nuage. Ces Kindle Books, l’application Cloud Reader ira les pêcher directement en ligne, via un simple navigateur. Avec, à terme, une compatibilité multiplate-forme.

Le nuage est prêt à se peupler d’un million de Kindle Books. Ces livres numériques d’Amazon seront accessibles via l’application Cloud Reader, intégrée à des navigateurs Internet par le biais du HTML5.

Cela bouge dans la famille toujours populaire des liseuses électroniques. Les rumeurs martèlent avec assurance l’arrivée prochaine d’un nouvel appareil de la gamme Kindle, le quatrième du nom.

S’étant refusé à établir un commentaire à ce propos, Amazon annonce toutefois la sortie officielle de sa dernière trouvaille : Cloud Reader. Une application qui, comme le laisse suggérer son appellation, se base essentiellement sur le nuage.

Sa publication fait suite à la mise à disposition de logiciels destinés à un large éventail de systèmes, de Windows à Mac OS X en passant par Android et BlackBerry OS.

Codé en HTML5, Cloud Reader ne nécessite aucun plug-in additionnel : immédiatement opérationnel dans les navigateurs de dernière génération, il est appelé à bénéficier d’une compatibilité en natif.

Pourtant, à l’heure actuelle, ses fonctionnalités dites universelles ne sont exploitables que dans Safari, Chrome et sur iPad. Surprenant, mais habilement corrigé par Amazon.

La société américaine évoque “quelques modifications mineures”, pour une adaptation imminente à d’autres environnements. On pense bien sûr à Firefox ou Internet Explorer.

En attendant, Cloud Reader ne déroge pas au principe même des écosystèmes en ligne. Il offre une synchronisation automatique des bibliothèques d’ouvrages.

Au rang des options supplémentaires, la mémorisation de la dernière page lue, l’ajout de notes personnelles, les marque-pages et les gestes tactiles, comme l’explique Silicon.fr.

Après achat sur le site d’Amazon, les lecteurs pourront à tout moment compulser leurs e-books en ligne ou les télécharger en local pour consultation ultérieure.

Le concept s’apparente à la librairie numérique de Google, lancée en 2010. A ceci près que cette dernière regrouperait près de trois fois plus d’ouvrages, dont certains en français. Google 1-0 Amazon ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur