Kindle TV : le tremplin d’Amazon vers le salon numérique ?

Régulations
Amazon TV connectée

Pour renforcer son implication dans le salon numérique, Amazon envisagerait de lancer, cet automne, une set-top box pensée comme une passerelle vers une offre de vidéo à la demande.

Amazon envisagerait de rejoindre, d’ici l’automne, la bataille pour le contrôle du salon numérique, avec une set-top box que le consensus nomme déjà Kindle TV.

Sur un marché de la télévision connectée en pleine effervescence, le pionnier du commerce électronique renforcerait sa position avec ce produit entrevu comme une passerelle vers son offre de vidéo à la demande.

Bloomberg, qui s’appuie sur les témoignages concordants de trois sources dites “proches du dossier”, évoque une incursion initiale sur le marché américain.

L’Europe n’est pas pour autant exclue des prévisions et pour cause : Amazon prévoit d’y lancer, au cours de l’année, une plate-forme de VoD avec le concours de sa filiale Lovefilm, déjà à l’exercice en Allemagne et au Royaume-Uni.

Il est question de proposer, à terme, la location de jeux et le streaming de musique, en plus des films et séries. Des services dont l’attractivité et la visibilité seraient renforcés par un boîtier multimédia dédié.

Cette hypothétique Kindle TV ne semble pas pour l’heure induire de concurrence directe vis-à-vis des câblo-opérateurs, la diffusion de programmes en direct n’étant vraisemblablement pas à l’ordre du jour.

La confrontation est plus évidente avec l’Apple TV, la Google TV et les consoles de salon connectées (Sony PlayStation 3, Microsoft Xbox 360)… voire ce mystérieux dispositif qu’Intel préparerait en coulisse.

Le développement du produit échoirait à l’une des filiales d’Amazon : Lab126, implantée à Cupertino et déjà impliquée dans les liseuses Kindle, avec ses équipes d’ingénieurs passés pour certains par Apple, Cisco ou encore TiVo.

Parallèlement à ces initiatives sur le dossier hardware, les négociations se portent aussi sur le contenu, avec des deals exclusifs pour diffuser certaines émissions.

Ces rumeurs n’ont pas suscité l’emballement à Wall Street. Ce mercredi en fermeture de séance, le cours boursier d’Amazon s’affichait en léger recul de 0,04%, à 268,78 dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’Amazon ?

Crédit photo : Photosani – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur