Kinect contrôlera bientôt la TV d’Orange sur Xbox 360

Marketing
Xbox 360 Microsoft

30 chaînes de la TV d’Orange s’inviteront sur Xbox 360 à compter du printemps prochain. L’écosystème interactif qui en résultera prendra en charge le contrôle gestuel et vocal via Kinect.

Outre la Livebox, Orange fait de la Xbox 360 son alliée dans le déploiement de son triple play.

A compter du printemps prochain, l ‘opérateur télécoms intègrera 30 chaînes de son bouquet télévisuel dans la console de Microsoft.

Les seuls souscripteurs de l’offre optionnelle Xbox Live Gold (facturée à hauteur de 5 euros mensuels) pourront prétendre bénéficier d’un service qui laissera la part belle à Kinect, adopté par plus de 10 millions de foyers à l’échelle du globe.

Désormais exploitée bien au-delà du simple aspect ludique qu’elle revêtait à ses origines, cette technologie de contrôle gestuel et vocal acquiert ses lettres de noblesse au prix d’une diversification de ses usages et bientôt de ses plates-formes d’exécution.

Son éditeur en prévoit un portage à destination des OS Windows, mais la Xbox 360 rend encore de fiers services à ses détenteurs (ils sont 60 millions dans le monde).

A l’heure où les fournisseurs d’accès à Internet se bousculent au portillon des offres multipack, redéfinir l’expérience télévisuelle passe peut-être par cette interactivité qu’induit Kinect.

Prochains éligibles au concept, les abonnés à la TV d’Orange pourront zapper, naviguer dans la mosaïques de programmes ou réguler le volume sonore d’un simple mouvement latéral.

Une reconnaissance vocale limitée à quelques mots-clés remplira grosso modo les mêmes fonctions, le naturel en moins (le langage naturel n’est pas encore au programme).

Nous avions déjà été séduits par l’interface de Windows Phone, et le sommes aujourd’hui par les possibilités technologiques offertes par […] Kinect“, déclare Xavier Perret.

Le directeur des partenariats stratégiques chez Orange évoque l’intronisation, à plus long terme, d’une télévision de rattrapage additionnée de vidéo à la demande (VOD).

En revanche, l’intéressé esquive la question du devenir de la Livebox, dont la récente mise à jour logicielle n’a pas suffi à résorber les airs de dinosaure du parc matériel 2.0.

En parallèle, SFR sort l’artillerie lourde de la domotique, quand Bouygues Telecom se concentre sur le multimédia sans frontières.

Free préfère se concentrer sur la socialisation de ses boxes avec des applications comme Facebook ou Twitter accessibles depuis le boîtier télé de la Freebox, alors que des équipementiers tels que Netgem ont initié depuis belle lurette la révolution du foyer connecté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur