King.com surfe sur le succès de Candy Crush Saga pour viser la Bourse

BourseEntreprise
king-candy-crush-saga-une

King, l’éditeur de jeux sociaux à l’origine de Candy Crush Saga, vient de déposer un dossier d’entrée en Bourse sur le NYSE. La société cherche à lever 500 millions de dollars.

King.com, l’éditeur du jeu social à succès Candy Crush Saga, officialise sa volonté d’entrer en Bourse.

La société londonienne vient de présenter un dossier auprès de la Security and Exchange Commission (SEC), autorité américaine chargée de faire respecter les réglementations en matière de marchés financiers.

D’après le document officiel, la firme souhaiterait réaliser son IPO sur le New York Stock Exchange (NYSE) et ainsi suivre Twitter, qui avait lui aussi préféré s’installer sur cette place boursière plutôt qu’au Nasdaq, voie d’entrée de prédilection des sociétés high-tech.

Selon le New York Times, King.com chercherait à lever près de 500 millions de dollars. Elle serait soutenue dans cette démarche par JP Morgan, le Credit Suisse, BofA Merryl Lynch, Deutsche Bank, Barclays et RBC Capital Markets. Des informations qui font écho aux rumeurs déjà évoquées par le Wall Street Journal en juin 2013. Le média américain évoquait alors les discussions entretenues par King.com avec des banques pour le conseiller dans ses projets d’IPO.

L’éditeur de jeux vidéo surfe actuellement sur le succès de sa licence phare, à savoir Candy Crush Saga, qui aurait conquis plus de 500 millions de joueurs, dont 93 millions d’actifs par jour. Avec son modèle économique freemium (ou “free to play”), le jeu a généré la plus grande part des bénéfices de King.com, qui se sont élevés à 567,6 millions de dollars en 2013.

Qui plus est, la société britannique a su se poser sur les terminaux mobiles et ne pas s’attacher trop fermement à Facebook, qui a été pendant longtemps la terre d’accueil des éditeurs de jeux sociaux. En cela, King.com semble ne pas commettre les mêmes erreurs que Zynga, lui aussi entré en Bourse en 2011 avec dans son escarcelle des titres de renom comme Farmville, mais un virage vers le mobile très difficilement négocié…

King.com devra surtout veiller à élargir son portefeuille de jeux, l’essentiel de son succès étant pour l’heure basé sur une seule licence. Les autres sont effectivement moins connues. En tête de liste, Pet Rescue et ses 15 millions de joueurs actifs.

king-candy-crush-saga
Le succès de l’éditeur King.com est principalement dû à son jeu Candy Crush Saga.
Crédit image : King

Quiz : Casino, paris, poker : connaissez-vous l’univers des jeux d’argent sur internet en France ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur