Kits mains libres en voiture : aujourd’hui tolérés, demain interdits ?

Régulations
kit-mains-libres-interdiction-cnsr

Le Conseil National de la Sécurité Routière préconise l’interdiction de l’usage de kits mains libres pour téléphoner en conduisant.

Les kits mains libres pour téléphoner au volant d’un véhicule est toléré. Mais le Conseil National de la Sécurité Routière, réuni en session plénière, voudrait les interdire.

On n’en est pas encore arrivé à cette extrême. Les avis du CNSR ne sont que consultatifs.

Des fabricants de kits oreillettes Bluetooth comme Parrot doivent suivre le débat avec intérêt.

La délégation interministérielle à la sécurité routière doit approuver cette mesure avancée par le CNSR.

Elle pourrait s’y opposer. Néanmoins, dans le combat perpétuel pour réduire le nombre de morts sur la route (3600 recensés en 2012), l’interdiction totale du kit main libre est un sujet récurrent.

Pour l’instant, le gouvernement préfère mettre l’accent sur le déploiement de centaine de radars supplémentaires.

Le CNSR souhaite également qu’une étude soit lancée pour installer des boîtes noires qui enregistreront des données techniques en cas d’accident.

Rappelons qu’officiellement, l’utilisation de certains équipements comme les “kits oreillettes” ou “kits mains-libres” est aujourd’hui “tolérée”.

Selon le site Internet de la Sécurité Routière, le Code de la route précise que : “Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent.”

En cas d’accident, même avec un dispositif toléré par la loi, la responsabilité du conducteur qui téléphonait peut être engagée “si l’inattention est à l’origine de la perte de maîtrise du véhicule”.

Autre configuration problématique : l’envoi de SMS. Naturellement, c’est interdit par la loi. Trop dangereux au regard des risques de distraction.

Alors peut-on se rabattre sur l’envoi de SMS par reconnaissance vocale ? Prudence…Selon une étude récemment publiée par des chercheurs de l’Université de l’Utah (ouest des Etats-Unis), cette pratique est plus distrayante que le fait d’écouter la radio ou

discuter avec un autre passager. Et il n’y a rien sur le sujet sur le site de la Sécurité routière en France.

Alors je ne vous parle pas des Google Glass au volant…

——————-

Quiz : Connaissez-vous la réalité augmentée ?

——————-

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : Vidriera


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur