KKR débourse près de 3 milliards de dollars pour le portail e-santé WebMD

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
webmd-internet-brands

Internet Brands, groupe détenu par le fonds KKR, annonce son intention d’acquérir, pour 2,8 milliards de dollars, WebMD et son portail e-santé.

Consolidation à prévoir dans les actifs médias de KKR.

Le groupe Internet Brands, que contrôle le fonds d’investissement américain*, annonce son intention d’acquérir, pour environ 2,8 milliards de dollars, WebMD.

Il est question de finaliser la transaction au prochain trimestre, intégralement en numéraire, à raison de 66,50 dollars par action, soit une prime d’environ 30 % par rapport au cours de l’action WebMD en clôture le 15 février 2017.

Le lendemain, le portail e-santé, qui exploite des marques telles que Medscape, MedicineNet, OnHealth et RXList, avait annoncé « explorer des pistes » parmi lesquelles des partenariats… mais aussi une vente.

C’est cette dernière option qui a été retenue. Elle apportera à Internet Brands une audience de plus de 70 millions de visiteurs uniques par mois aux États-Unis (comScore, juin 2017).

Vétérans du Web

Né au milieu des années 90 et coté en Bourse depuis 2005, WebMD revendique, sur son exercice 2016, un  chiffre d’affaires en hausse annuelle de 11 %, à 705 millions de dollars, pour un résultat net  à 91 millions (+ 43 %). Les résultats préliminaires pour le 2e trimestre 2017 font état d’un bénéfice de 18,9 millions (+ 6 %) sur un C.A. de 176 millions (+ 5 %).

Du côté d’Internet Brands, les activités avaient démarré en 1998 sous le nom CarsDirect.com. En 2010, trois ans après l’IPO, le fonds Hellman & Friedman avait pris la main, la cédant en 2014 à KKR.

Internet Brands regroupe aujourd’hui des médias BtoC dans l’automobile (AudiWorld, Honda-Tech, Club Lexus…), la maison et le voyage (DoItYourself, Weddingbee, FrugalTravelGuy…), ainsi que dans le domaine de la santé (eHealthForum, FitDay ou encore DentalPlans, tout juste acquis).

S’y associe une offre BtoB composée essentiellement de solutions de marketing  et de gestion de la présence en ligne. Une partie de ces outils, à l’image de Sesame Communications – pour les dentistes – et d’Officite, ciblent les professionnels de la santé, dont Internet Brands dit en toucher 50 000.

L’acquisition de WebMD fait suite à une autre opération de croissance externe dans le domaine, avec le rachat, l’an dernier auprès d’Intuit, de Demandforce. En toile de fond, la concurrence de Google, qui a dernièrement intégré, dans son application mobile, des informations de santé.

* KKR qu’on dit par ailleurs sur les rangs pour reprendre la plate-forme de musique en ligne SoundCloud, affirme fournir, via ses différents véhicules d’investissement, l’essentiel des fonds qui couvriront la transaction.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur