Kodak s’apprête à tourner la page du Chapitre 11

Régulations
Kodak Eastman Brother

En cédant à son principal créancier ses activités d’imagerie grand public, Kodak compte émerger sous peu de sa procédure de redressement judiciaire initiée sous la protection de la loi américaine régissant les faillites.

Placé depuis janvier 2012 en procédure de redressement judiciaire sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine régissant les faillites, Kodak entrevoit la sortie du tunnel.

L’ancien héraut du Super 8 et des appareils photo Brownie lève un peu plus les barrières à sa restructuration, à la faveur d’un accord global avec son principal créancier : U.K. Kodak Pension Plan (KPP).

Le consensus porte notamment sur la cession des activités Personalized Imaging et Document Imaging (imagerie grand public), pour une contrepartie monétaire et non monétaire de 650 millions de dollars.

S’il règle également la dette de 2,8 milliards de dollars dont Kodak était redevable envers KPP, ledit accord stimulera surtout l’émergence de l’activité Commercial Imaging dans le cadre du Chapitre 11.

A l’exécution de la cession, soumise à l’approbation préalable du tribunal américain des faillites et de l’Organisme de Réglementation britannique “U.K. Pensions Regulator”), Kodak et ses sociétés affiliées seront libérées de toutes leurs obligations envers KPP.

Le passif de 67 millions de dollars que les activités en question enregistrent au 31 décembre 2012 sera également gommé.

La transaction KPP nous fait franchir les principales étapes dans notre réorganisation […] en plaçant nos activités Personalized Imaging et Document Imaging dans les mains d’un nouveau propriétaire […] qui apporte le reste de la trésorerie dont nous avons besoin pour émerger du Chapitre 11“, résume le P-DG Antonio M. Perez.

A noter qu’il était initialement question d’une vente indépendante de l’activité Document Imaging, avec une offre préliminaire à 210 millions de dollars de la part du groupe américain Brother.

En ajoutant cet apport au projet d’emprunt récemment mené à bien grâce à la cession préalable d’une partie de sa propriété intellectuelle (1100 brevets, au début de l’année), Kodak compte sortir de faillite au prochain trimestre.

La société projette un positionnement exclusivement BtoB, dans les secteurs de l’impression, de l’étiquetage et de l’emballage.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les services de photo en ligne ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur