Kodak sort trois nouveaux appareils

Mobilité

Dans les prochaines semaines, Kodak distribuera en France trois nouveaux modèles d’appareils photo numérique DC 200+, DC 240 et DC 265 à des prix allant de 2500 francs à 7500 francs.

Les trois nouveaux appareils Kodak couvrent un éventail de prix qui les rend accessibles au grand public comme aux professionnels.

Commercialisé au prix de 7490 francs TTC, le modèle haut de gamme Kodak DC 265 s’adresse aux professionnels. Il comprend un capteur de 1,6 millions de pixels et affiche une résolution de 1536×1024. L’appareil est doté d’un zoom optique 3x (équivalent 38 à 115 mm) avec une plage de mise au point qui s’étend de 20 cm à l’infini. Son délai de mise en service est de moins de 5 secondes et il est possible de prendre de 6 à 24 images par seconde. Le DC 265 s’accompagne d’une carte mémoire CompactFlash de 16 MB en standard pour stocker jusqu’à 120 images. L’appareil est muni d’un port USB pour Macintosh et PC et est notamment livré avec des câbles série, USB et audio/vidéo.

Au prix de 4990 francs TTC, le Kodak DC 240 propose 1,3 million de pixels. Il comprend un zoom 6x (3x optique, 2x numérique), possède un flash intégré et un déclencheur automatique. Il permet des trucages comme l’insertion de bordures, l’affichage en couleurs cépia ou N&B et permet d’ajouter la date et l’heure à l’image. L’appareil est livré avec une carte mémoire Kodak de 8 MB pouvant stocker jusqu’à 60 images, des câbles série et USB pour Macintosh et PC, un câble audio/vidéo et plusieurs CD-ROM. Ils contiennent le logiciel Kodak Picture Easy 3.01 (pour Windows), ainsi qu’Adobe PhotoDeluxe Business Edition et Adobe PageMill, tout comme pour le DC 165.

Quant au modèle DC 200+ vendu à 2490 francs TTC, il possède un capteur CCD de l’ordre du mégapixel, autrement dit avec une résolution de 1152×864. Muni d’un flash automatique intégré et d’un écran couleur à cristaux liquides de 45 mm, il possède un objectif 39mm (équivalent 35mm) capable d’accueillir des lentilles additionnelles. Il se destine aux applications où la qualité de l’image n’est pas primordiale, comme la diffusion de photos sur le Web

Pour en savoir plus : http://www.kodak.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur