Kodak va lancer un premier smartphone Android début 2015

MobilitéOS mobiles

Kodak va tenter un retour en grâce auprès du grand public en lançant une gamme de smartphones et de tablettes Android en 2015.

Après avoir raté le virage du numérique, Kodak cherche de nouveaux leviers de croissance. La société annonce ainsi le lancement, dès 2015, d’une gamme de smartphones et de tablettes, ainsi que celui d’un appareil photo connecté. Le premier d’entre eux, un smartphone sous Android, sera dévoilé lors du CES de Las Vegas, qui se tiendra du 6 au 9 janvier 2014.

L’ancien géant dans le domaine de la photographie et du cinéma (photos et pellicules argentiques) n’était pas parvenu à prendre le virage du numérique. La transition avait pourtant été opérée dès 2004 par la Eastman Kodak Company, qui devait se résoudre en janvier 2012 à se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

En 2013, le groupe tentait de reprendre des couleurs grâce notamment à un tout nouveau conseil d’administration, avant de céder sa division photo en 2014 à la société taïwanaise JKimaging. Une société spin-off baptisée Kodak Alaris reprenait, elle, en 2013 deux divisions de la société (Personalized Imaging et Document Imaging).

C’est l’entité sous la houlette de JKimaging qui tente maintenant d’entrer dans le marché très convoité des terminaux mobiles Android et plus particulièrement celui de la téléphonie mobile.

Le groupe n’en oublie pas pour autant ses racines et annonce que son premier smartphone fera la part belle à la photographie, tout en restant laconique sur les spécifications techniques.

Dans un communiqué de presse, Kodak précise toutefois que ses produits Android seront axés sur la simplicité d’usage. « Destinée à – mais pas exclusivement – des consommateurs qui veulent une expérience avancée, mais ne sont pas toujours aussi à l’aise en utilisant des appareils mobiles de plus en plus complexes, la gamme de smartphones et de tablettes disposera d’une capture d’image et de fonctionnalités de gestion et de partage adaptées pour offrir une excellente expérience utilisateur. » Dans cette volonté d’accessibilité simplifiée, Kodak précise qu’un logiciel de gestion à distance sera pré-installé sur ses produits. Des amis ou membres de la famille pourront ainsi, à distance, venir épauler le possesseur du terminal.

Si ces terminaux bénéficieront bien de l’image de marque Kodak, leur développement sera confié à la société britannique Bullitt Group, notamment connue pour les smartphones renforcés de Caterpillar.

Plus tard dans l’année, Kodak lancera un smartphone 4G, ce qui signifie que le premier modèle ne la supportera pas.

Début novembre déjà, Kodak s’était lancé dans le secteur très en vogue des action-cam (telles que les GoPro) avec la Pixpro SP360. Là encore, la société avait tenté de se démarquer en proposant un modèle capable de filmer à 360 degrés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur