Kodak veut marier la photo à la télévision

Cloud

L’industriel s’est associé à un constructeur de décodeurs Internet pour inciter les gens à regarder et échanger leurs photos de vacances sur leur poste de télévision.

Comment donner l’envie de développer des photos à l’heure de l’explosion d’Internet et des progrès de l’impression jet d’encre à la maison ? Pour Kodak, une solution est de rendre disponible sur la Toile des services déjà existants, comme le développement de tirages à distance. Un premier pas a été franchi lors de l’alliance avec Hewlett-Packard (voir édition du 4 février 2000), pour encourager l’impression jet d’encre dans des agences spécialisées.

Une autre étape consiste à s’allier aux fabricants de décodeurs Internet. Kodak s’est en effet rapproché de l’américain Scientific Atlanta, assez peu connu du reste, pour que son boîtier puisse communiquer avec un appareil photo numérique. L’idée est de pouvoir, grâce à un port USB, regarder ses photos sur la télévision, avant de les envoyer par téléchargement à un service d’impression Kodak, pour les fixer sur papier ou sur un vêtement. L’industriel prévoit de proposer des logiciels pour échanger ses clichés entre amis, les retoucher ou ajouter des bulles et des légendes. La piste avait déjà été explorée avec un lecteur de CD d’un format spécifique à Kodak, le PhotoCD, relié au téléviseur. Mais sa technologie fermée et son coût l’ont largement desservi.

Pour en savoir plus : Kodak


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur