Kolor : des Frenchies chez GoPro

EntrepriseFusions-acquisitionsMobilité
kolor-gopro

En mettant la main sur le Français Kolor, spécialisé dans la vidéo à 360 degrés, les panoramas et les visites virtuelles, GoPro enrichit l’offre de services associée à ses caméras.

L’aventure indépendante de Kolor aura duré un peu plus de 10 ans.

Fondée par deux anciens d’Infogrames, l’entreprise basée à Francin (proche de Chambéry, dans le département de la Savoie) développera désormais ses technologies pour le compte de GoPro.

Le groupe californien, connu pour ses mini-caméras associées aux sports et loisirs, renforce là son offre de services avec des outils orientés sur la création et la visualisation de panoramas, de visites virtuelles, mais aussi de vidéos sphériques à 360 degrés.

A l’origine de Kolor, on trouve une technologie développée dans le cadre d’un projet de recherche avec l’Université de la Colombie-Britannique. L’objectif : repérer des « point d’intérêts » dans plusieurs images pour les assembler par ordinateur et ainsi constituer des panoramas sans intervention humaine.

Alexandre Jenny et Lionel Laissus se sont appuyés sur ces travaux pour élaborer des solutions aujourd’hui utilisées dans le secteur du divertissement comme à des fins de formation professionnelle, avec des clients comme Apple, Google, Microsoft, Sony, Electronic Arts, DreamWorks, la SNCF et Thales.

A partir de logiciels ciblant initialement le grand public, Kolor a exploré des pistes dans le BtoB : ses technologies sont au coeur du dispositif Dubai360 (visite interactive de la ville la plus peuplée des Émirats arabes unis) ou encore de Brazucam, une version spéciale du ballon officiel de la Coupe du Monde de football 2014 fourni par Adidas.

Kolor exploite également une plate-forme « à la YouTube » destinée à publier des vidéos sphériques. L’entreprise créée en 2004 propose par ailleurs, sous la marque Trinum, des progiciels au service des exploitants de domaines skiables et de leurs partenaires.

Elle commercialise aussi une mouture « serveur » de son outil Autopano, qui permet de créer des panoramas sur Windows, Mac et Linux. Il en existe une version premium baptisée Giga et enrichie notamment de capacités d’association d’images prises depuis différents points de vue.

Sur le volet visites virtuelles, on retrouve Panotour pour le partage et la visualisation sur PC et mobile. Des jonctions sont établies avec le casque Oculus Rift DK2 dans la version Windows de Kolor Eyes, visionneuse de contenus à 360 degrés.

A l’heure où son offre hardware est mise en concurrence avec des produits comme ceux de Xiaomi (Yi Camera), GoPro cherche à se différencier sur les services. Dans l’état actuel, les indicateurs financiers restent dans le vert avec, sur le 1er trimestre 2015, un chiffre d’affaires de 363,1 millions de dollars (progression annuelle de 64 %) et un bénéfice net de 16,8 millions (+ 98,2 %).

On notera que l’international concentre désormais plus de la moitié du CA. L’exposition de la chaîne GoPro sur Xbox et sur les téléviseurs connectés de LG y a contribué. L’application mobile officielle de la firme californienne a pour sa part été téléchargée 2,6 millions de fois en trois mois.

Ci-dessous, un aperçu, en vidéo, des possibilités offerts par l’association des technologies GoPro et Kolor.

Crédit photo : Nykonchuk Oleksii – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur