KPNQuest : moins de data centers que prévu

Mobilité
Information - news

KPNQuest n’ouvrira finalement à court terme que 6 data centers au lieu des 18 annoncés. La raison invoquée est l’évolution technologique qui a permis de réduire la taille des matériels utilisés.

La demande croissante en hébergement nécessite de la part de beaucoup d’acteurs positionnés sur ce marché d’ouvrir un peu partout dans le monde des data centers. C’est même à celui qui en ouvrira le plus. Aussi, lorsque KPNQuest annonce que finalement seulement 6 des 18 data centers ouvriront à cours terme, il y a de quoi se poser des questions.

En fait, il n’y a nullement péril en la demeure. Jack McMaster, le PDG du groupe, a en effet expliqué que les nanotechnologies permettaient de gagner en place. Ainsi, la réduction de la taille des microprocesseurs permet de stocker des données en quantités plus importantes sur une même surface. De fait, la construction de data centers supplémentaires n’est peut être plus aussi pressée. D’autant que chaque centre coûte tout de même environ 50 millions d’euros. une dépense qu’il vaut mieux rentabiliser au maximum.

KPNQuest s’interroge sur le nombre de data centers à ouvrir“Je commence à revoir ma position à cause des implications de la nanotechnologie (…) La quantité de données informatiques qui occupera un mètre carré pourrait être quatre, cinq, voire six fois ce que nous avions imaginé”, précise Jack McMaster.

KPNQuest, qui a ouvert son premier site en juillet dernier à Munich, ne remet pas en question l’ouverture de ses deux prochains centres, l’un en Angleterre et l’autre à Paris. Ces data centers devraient être opérationnels début 2001. La construction de trois autres centres est prévue pour l’année 2001

Selon Guy Link, directeur marketing de KPNQuest, la décision de poursuivre le programme de construction n’est pas remise en question. “Les 18 centres seront construits, toutefois l’échéance sera plus longue car les besoins ne sont plus aussi pressants”, explique-t-il.

Pour en savoir plus : KPNQuest


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur