Krash Studio lève 600 000 euros pour sa plate-forme de jeux-concours Kontest

EntrepriseLevées de fonds
kontest-levee-fonds

Krash Studio, qui destine aux marques et annonceurs une plate-forme de création de jeux promotionnels baptisée Kontest, a levé 600 000 euros pour son premier tour de financement.

Recruter de nouveaux profils en R&D, consolider les équipes commerciales et étendre l’activité à l’international : tels son les principaux axes de développement retenus par Krash Studio* après son premier tour de table.

La société francilienne – elle est basée à Montreuil, en Seine-Saint-Denis – a levé 600 000 euros auprès du fonds d’investissement 3T Capital et d’une poignée de Net-entrepreneurs parmi lesquels Olivier Mathiot, cofondateur de PriceMinister. Gérald Sauvageon et Olivier Saint-Léger, respectivement responsable éditeurs chez Google France et CEO de Neuromass, ont également apporté leur pierre à l’édifice.

En près de quatre ans d’exercice, Krash Studio s’est fait connaître à travers sa plate-forme en ligne dédiée à la création de jeux promotionnels. Quiz, instants gagnants, tests de personnalité, jeux de piste, mot-mystère, tirages au sort et blind tests sont autant de formats exploités pour permettre  aux marques et aux annonceurs de mieux cibler leur audience. Mais aussi d’enrichir leur base de données pour être moins dépendants des canaux d’acquisition “traditionnels” comme les liens sponsorisés, les comparateurs de prix et l’affiliation.

Intégrables sur les sites tiers (notamment “en un clic” sur Facebook), ces jeux-concours peuvent être agrémentés de contenus “enrichis” (musique, vidéos, diaporamas) avec l’outil Media Loader. Ils sont hébergés sur le service cloud S3 d’Amazon Web Services afin de gérer la montée en charge des serveurs et l’installation sur tous les canaux souhaités. Le module DataViz fournit en temps réel des statistiques sur la participation et le taux de conversion.

Conçue pour éviter aux entreprises de faire appel à des agences ou à des prestations en interne, cette plate-forme multicanale et multiréseau regroupe, selon Olivier Mathiot, “un certain nombre d’outils qui permettent de ne pas recommencer à zéro à chaque fois que l’on veut [mener] une opération de collecte de données“. Pour Gérald Sauvageon, elle s’inscrit dans une tendance de fond : “Dans deux ans, plus de 80% des annonceurs vont mettre la data au centre de leur dispositif“.

Adopté par des agences comme Publicis, Lagardère et Evene, mais aussi des PME et des grandes comptes à l’international (TomTom, Michelin), Kontest aurait permis la conversion de plus de 5 millions de fans en contact qualifiés, selon Sylvain Weber, ancien de Google et aujourd’hui CEO de Krash Studio.

A court terme, il s’agira de porter la stratégie multicanal sur les objets connectés, de prédire le comportement des joueurs, de cibler les bonnes audiences, mais aussi de maximiser les performances des jeux en temps réel. Avec son effectif d’une quinzaine de collaborateurs, la jeune société se donne également l’objectif de lancer chaque mois une nouvelle mécanique de jeu.

Son offre est actuellement divisée en trois paliers. Pour accéder à toutes les fonctionnalités en illimité, il est nécessaire de souscrire un abonnement à partir de 149 euros TTC par mois. Il existe une formule à 99 euros (+ 9 euros par jour) pour une campagne en marque grise avec 6 types de concours. C’est 129 euros pour passer en marque blanche, avec des feuilles CSS personnalisables, des statistiques détaillées et 19 types de concours.

kontest-jeux-concours* SARL au capital de 13 800 euros, Krash Studio est immatriculée au RCS Paris, avec un siège social basé dans le XXe arrondissement.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous au point sur les solutions e-commerce ?

Crédit photo : Gabriele Maltinti – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur