L’Observatoire du Numérique scrute le poids des NTIC dans l’économie

Mobilité

Sous l’égide du Conseil National du Numérique, Eric Besson a annoncé la création de l’Observatoire du Numérique, qui a pour mission de fournir des informations sur l’évolution des secteurs du numérique et sur la diffusion des TIC dans l’économie et la société.

L’Etat vient de se doter d’une nouvelle entité dédiée aux nouvelles technologies : l’Observatoire du Numérique.

Soutenu par le Conseil National du Numérique (CNN) et présenté ce 28 novembre par Eric Besson, le ministre en charge de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, ce nouveau portail Internet a pour but d’apporter “une information statistique et économique permettant d’apprécier le poids et l’impact du numérique dans l’économie” aux particuliers, aux entreprises comme aux pouvoirs publics.

S’appuyant sur des contributions publiques et privées pour délivrer ses études économiques et statistiques, l’Observatoire du Numérique se voit ainsi confier la mission de fournir et de publier des informations  régulières sur l’état et l’évolution des secteurs du numérique et sur la diffusion des technologies numériques dans l’économie et la société.

L’Observatoire du Numérique est lancé avec le concours du CSF-STIC (Comité Stratégique de Filière Services et Technologies de l’Information et de la Communication), l’un des 11 comités stratégiques de filières créés par Eric Besson et la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services).

Il s’organise autour d’un comité d’orientation stratégique, qui définit les orientations des travaux de l’Observatoire et est consulté sur le programme annuel des travaux de l’Observatoire.

Il est présidé par Gilles Babinet, également président du CNN, et par Guy Roussel, en tant que vice-président du comité stratégique de filière compétent pour les services et technologies de l’information et de la communication.

Il compte des membres comme le Syntec numérique, la Fédération du E-commerce et de la Vente A Distance (FEVAD), la Fédération Française des Télécoms (FFT), l’Association Française des Editeurs de Logiciels (AFDEL), ainsi que plusieurs syndicats.

S’y ajoutent un comité exécutif et un secrétariat général.

 

Le Plan France numérique 2020 à l’ordre du jour
Dans le cadre de la préparation du Plan France numérique 2020, qui sera présenté lors des Assises du Numérique ce 30 novembre, Eric Besson va intégrer les propositions du Comité stratégique de la filière numérique dans ce plan France numérique 2020. Il a ainsi fixé trois priorités pour la suite des travaux :
–    la prise en compte de la responsabilité sociale et environnementale par les entreprises de la filière
–    la diffusion des TIC dans l’ensemble des entreprises françaises, notamment dans les TPE
–    le développement du cloud comuputing et l’établissement d’un cadre de confiance pour son utilisation par les entreprises

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur