L’ultra-portable Sony Vaio X mise trop sur son design soigné

Mobilité

Les nouveaux ultra-portables Vaio X de Sony, ultra-fins, ultra-légers et au design soigné, délivrent des performances techniques proches de celles des netbooks.

Sony vient de présenter sa nouvelle gamme d’ultra-portables, au design léché : les Vaio X. Ce portable doté d’un écran de 11,1 pouces, ultra léger (780 grammes) et ultra-fin (à peine 1,5 cm d’épaisseur), embarque un processeur réservé aux netbooks : un Intel Atom Z540 (cadencé à 1,86 GHz) ou Z550 (cadencé à 2 GHz), selon la configuration choisie.

Disposant d’une mémoire RAM de type DDR2 de 2 Go et d’un disque Flash SSD de 128 ou 256 Go, le Sony Vaio X se pare d’un châssis haut de gamme, composé de fibre de carbone et d’aluminium et d’un  clavier détouré. Propulsé par Windows 7, dont la sortie est prévue pour le 22 octobre, cet ultra-portable présente des connectiques avancées, comme le Wi-Fi b/g et n, le Bluettoth et un emplacement dédié au 3G+.

Equipé d’une batterie 4 cellules, délivrant, selon Sony, entre 6h30 et 8h d’autonomie, le Vaio X demeure un ultra-portable haute de gamme, qui fait payer le prix de son design, de sa légèreté et de sa finesse : il sera commercialisé, en novembre prochain, entre 1 500 et 2 000 selon la configuration choisie.

Les consommateurs à la recherche de performances techniques peuvent passer leur chemin : ce prix ne justifie pas les performances trop limitées que délivre cet ultra-portage, qui se rapproche, de par sa configuration matérielle, des traditionnels netbooks.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur