L’iPad n’a pas vraiment déstabilisé le marché PC

CloudMobilitéTablettes

Une étude NPD démonte l’idée selon laquelle les consommateurs sont dans une optique “j’achète une tablette au lieu d’un PC portable”.

A la sortie de l’iPad en avril 2010, plusieurs analystes du secteur IT prédisaient que les ventes de la tablette d’Apple et des produits concurrents pénaliseraient celles de PC portables.

Depuis quelques mois, l’évolution des chiffres de ventes des différents constructeurs semble leur donner raison.

Mais une nouvelle étude du cabinet d’études NPD (“iPad Owner Study II: Attitudes & Applications One Year Later”) fournit une autre version.

Selon Stephen Baker, analyste de NPD , seuls 14% des premiers acheteurs de l’iPad ont choisi la tablette au lieu d’un PC classique aux Etats-Unis.

Au cours des fêtes de fin d’année 2010, ce ratio serait même tombé à 12%.

L’effet de cannibalisation se révèlerait donc faible.

Au final, 75% des acheteurs d’iPad déclaraient n’avoir jamais eu l’intention d’acquérir un quelconque autre produit.

Au final, il semble que la vaste majorité des ventes d’iPad à ce jour ait été incrémentale pour l’industrie des produits technologiques grand public“, explique l’analyste de NPD, interrogé par CNet.

Apple aurait donc bien réussi à créer un tout nouveau marché, avec des usages finalement différents de ceux d’un ordinateur portable ou d’un netbook.

Alors comment expliquer la relative mauvaise santé du marché des PC malgré l’arrivée de Windows 7 (fin 2009) ?

Même si la croissance du marché des PC pour le grand public est faible en l’état actuel, les ordinateurs portables vendus à moins de 500 dollars ont tout de même connu une croissance de 21% entre octobre 2010 et mars 2011.

Les ventes de portables à plus de 500 dollars ont par contre plongé de 25% sur la même période.

Ce ne serait finalement qu’une question de prix ?

Extrait de l'étude du NPD sur l'iPad


A lire également : Dossier spécial : Tablette : qui veut détrôner l’iPad ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur