La Banque de France face à une tentative d’escroquerie en ligne

Cloud

Un mail-leurre invite les internautes à adopter un “nouveau système de paiement par Internet”, auquel l’institution monétaire française serait associée.

Le 20 juin, la Banque de France a émis un avis pour mettre en garde les internautes à propos d’un détournement de son nom et de son logo sur Internet. Dans un e-mail visiblement diffusé à grande échelle, il est proposé aux internautes d’adopter “un nouveau système de paiement par Internet”, qui bénéficierait du soutien de l’institution monétaire française.

Cet e-mail est un leurre, avertit la Banque de France dans un court communiqué de presse disponible sur la page d’accueil de son site Internet. Son nom et son logo sont utilisés de manière abusive et l’organisme public ne connaît pas ce système baptisé “Global Private Banking”. “Aucun crédit ne doit être accordé à ce courrier reçu”, indique la direction de la Banque de France en guise d’avertissement.

Jusqu’ici, les alertes concernant des escroqueries en ligne ne concernaient que des banques commerciales qui exploitent des services de gestion de comptes sur Internet. Ainsi, fin mai, des tentatives de hameçonnage (phishing) sur quatre banques françaises (BNP Paribas, CCF, CIC et la Société Générale) avaient été signalées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur