La batterie qui se recharge plus vite que son ombre

Mobilité

Deux chercheurs ont réussi à élaborer une batterie au lithium-fer-phosphate de nouvelle génération permettant de recharger un mobile en quelques secondes…

Une batterie de téléphone mobile capable de se recharger en à peine dix secondes va-t-elle bientôt voir le jour ? C’est en tout cas le pari qu’ont fait deux chercheurs américains du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston.

Byoungwoo Kang et Gerbrand Ceder viennent en fait de mettre au point une pile au lithium-fer-phosphate composée d’un revêtement capable de grandement accélérer le passage du courant entre l’électrode négative (anode) et positive (la cathode). Intégrée à une batterie de téléphone mobile, cette pile pourrait permettre de recharger un portable en quelques secondes au lieu de plusieurs (longues) minutes.

Cette méthode pourrait également permettre de recharger beaucoup plus rapidement les batteries de voitures électriques, qui mettent actuellement de six à huit heures pour être à nouveau opérationnelles. Avec une batterie au lithium-fer-phosphate de nouvelle génération, le rechargement ne pourrait durer que cinq minutes.

Selon l’AFP, deux firmes américaines, dont les noms n’ont pas été dévoilés, ont d’ores et déjà acquis les droits d’exploitation de cette technologie novatrice et prometteuse. Le MIT estime de son côté que ces nouvelles batteries pourraient commencer à être commercialisées d’ici deux à trois ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur