La BBC révèle l’existence du réseau Echelon

Régulations

Echelon existe. Cet immense réseau d’espionnage, conçu par les services secrets américains et britanniques, n’est plus un fantasme. Les récentes déclarations d’un officiel australien à la BBC en attestent l’existence.

Le réseau Echelon, cette toile d’araignée qui enserre toute la planète, et surveille toutes les communications électroniques, n’est plus un fantasme à la X-Files. C’est une réalité. Elaboré par les services secrets américains et britanniques, ce réseau est capable d’intercepter n’importe quel appel téléphonique, fax ou e-mail, dans le monde entier. Relié au quartier général de la NSA (Nationale Security Agency) américaine, ses satellites et antennes géantes écoutent des centaines de milliers de messages par jour. L’administration des Etats-Unis, avec celle de la Grande Bretagne, a toujours farouchement nié l’existence de ce programme.

Mais cette fois-ci, les gouvernements ne pourront plus reculer : Bill Blick, Inspecteur Général du Renseignement et de la Sécurité, a reconnu devant la BBC que la DSD (Defence Signals Directorate) faisait partie du réseau Echelon. “Des agences comme la DSD captent les communications radios flottant dans l’atmosphère dans l’intérêt de la sécurité nationale”, a-t-il expliqué, avant de rajouter que ces communications interceptées pouvaient être transmises aux gouvernements britanniques ou américains “dans certaines circonstances”.

Le 21 octobre dernier, les militants des droits civiques avaient lancé une gigantesque opération d’engorgement de ce réseau d’espionnage, en s’échangeant des mails portant en en-tête des mots comme “Clinton assassination”. (Voir notre édition du 22 octobre 1999)

Pour en savoir plus: L’article de la BBC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur