La bêta de Google Chrome 4.0 est déjà au rendez-vous

Cloud

Google annonce une première version bêta de son navigateur Chrome 4.0. S’il fait la part belle à la rapidité et à la synchronisation des signets, les extensions passent à la trappe.

Google ne cesse de pousser son navigateur Web sur le devant de la scène. Un peu plus d’un an après la sortie officielle de Google Chrome, la firme de Mountain View rend disponible la version 4.0 en bêta, pour Windows XP, Vista et 7. Les moutures destinées aux OS Linux et Mac OS X sont toujours en pré-bêta.

La bêta de Google Chrome 4.0 table sur la rapidité accrue du chargement des applications Web par onglet. Selon le géant de l’Internet, son navigateur offrirait un gain de rapidité de 30% par rapport à sa précédente version. Google précise avoir mesuré ces performances à partir des tests Dromaeo.

Selon Idan Avraham et Anton Muhin, ingénieurs chez Google, cette mouture serait même 400% plus rapide que la première version stable de Chrome. Ce navigateur serait alors plus performant que les browsers Firefox et Safari…

Autre nouveauté : Google Chrome 4.0 est désormais capable de synchroniser automatiquement les signets depuis n’importe quel ordinateur, grâce à l’outil Bookmark Sync, à condition de posséder un compte Gmail. Une fois la synchronisation effectuée, les marque-pages enregistrés sont stockés sur la suite bureautique en ligne Google Docs.

Seule déception : Google Chrome ne gère pas encore les extensions, à la différence notable du navigateur Firefox de la Fondation Mozilla. Pourtant, cette fonctionnalité était disponible dans la version alpha. Google a toutefois précisé qu’il travaillait au développement de modules supplémentaires et que ces extensions trouveraient toute leur place dans la version stable de Google Chrome 4.0.

Selon la dernière étude de Net Applications, Internet Explorer de Microsoft s’est octroyé, en octobre dernier, 64,64% des parts de marché sur le secteur des navigateurs, suivi de Firefox (24,07%), Safari (4,42%), Chrome (3,58%) et Opera (2,17%).

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier spécial : Navigateurs : le nouvel assaut

Source DigitalTrends -
Source DigitalTrends -Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur