La bibliothèque européenne sera numérique

Mobilité

En novembre prochain, Europeana mettra à portée de clic l’accès aux collections des musées européens.

La bibliothèque de l’Europe, Europeana, devrait officiellement ouvrir ses portes en novembre prochain. Viviane Reding, membre de la Commission chargée de la société de l’information et des médias coupera un ruban inaugural virtuel car la bibliothèque se trouvera uniquement sur le Web. Le projet entamé en juillet 2007, consiste en un portail Internet de partage de la culture européenne. Les visiteurs auront les collections des musées, des bibliothèques et les archives de toutes l’Europe à portée de clic.

Sur le site europeana.eu, vous pouvez d’ores et déjà avoir un aperçu de Europeana avec une présentation interactive des possibilités du futur portail. Celui-ci sera disponible dans plusieurs langues et devrait donner l’accès aux visiteurs à une base de deux millions d’oeuvres numériques (videos, sons, photos, peintures, cartes, manuscrits, livres, journaux, etc.) et six millions en 2010. Un contenu fourni par les institutions culturelles des pays d’Europe qui selon la Commission européenne ont encore des efforts à faire pour remplir les objecifs fixés.

“Les bibliothèques européennes contiennent, à elles seules, plus de 2,5 milliards de livres, mais environ 1% des archives seulement sont disponibles sous forme numérique”, précise un communiqué de la Commission qui a décidé d’allouer 120 millions d’euros en 2009-2010 au projet. Elle demande aussi aux institutions nationales des Etats membres de l’Union de déployer des efforts financiers pour intensifier la numérisation de leur patrimoine culturel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur