La Birmanie privée d’accès à Internet

Mobilité

La junte birmane tente désespérément d’empêcher la diffusion des images de
répression à travers le monde.

Dans l’espoir d’empêcher les fuites de manifestations pro-démocratiques hors des frontières du pays, la junte au pouvoir en Birmanie a décidé de priver ses citoyens de tout accès à Internet.

Les cybercafés ont été fermés et le fournisseur d’accès du pays a invoqué l’endommagement d’un câble qui serait à l’origine de la coupure totale du réseau Internet à travers le pays.

Les dernières manifestations ont été massivement filmées sur des téléphones portables et des caméras vidéos avant d’être disséminées sur le Web.

“Ils vont seulement retarder la diffusion du message, mais seront incapables de l’arrêter”, a déclaré le journaliste britannique Dominic Faulder dans des propos relayés par Reuters. “Cette fois, il y aura davantage d’images et ces images seront diffusées.”

La Birmanie est soumise à l’une des formes de censure les plus strictes au monde, mais les scènes de manifestations, y compris les images de violence contre les moines bouddhistes et le meurtre d’un photographe japonais, ont été largement diffusées sur Internet.

Traduction de l’article Burma cuts Internet access de Vnunet.com en date du 28 septembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur