La boîte à idées Gmail Labs devient accessible en français

Cloud

Laboratoire de nouvelles fonctionnalités pour la messagerie de Google, Gmail Labs est décliné en version française Les internautes n’ont plus qu’à tester !

Alors que la messagerie de Google fête tout juste ses cinq années d’existence, Gmail Labs, le laboratoire d’expérimentations dédié à Gmail, est enfin disponible en français. Permettant aux utilisateurs de Gmail de tester un certain nombre de fonctionnalités inédites, Gmail Labs avait initialement été lancé par la firme de Mountain View en juin dernier, mais alors uniquement en langue anglaise.

Désormais mis à la disposition des internautes dans le monde entier et dans pas moins de 49 langues, Gmail Labs se propose, pour célébrer l’évènement, de mettre à la disposition de ceux détenant un compte Gmail dix nouvelles fonctions.

Il est par exemple possible d’utiliser la messagerie Google en mode déconnecté, permettant aux utilisateurs d’accéder à leur courrier n’importe quand, connecté ou non au Web. Lorsque la connexion est rétablie, Gmail synchronise automatiquement les informations modifiées avec les serveurs Google.

Une messagerie plus intuitive et organisée

Il est également possible d’ajouter une liste des tâches à sa boîte de réception. Elle sera consultable via son téléphone mobile ou sa page d’accueil iGoogle.

Gmail Labs se propose également de faciliter l’organisation de sa boîte d’e-mail : il offre d’insérer un signet “Liens rapides” pour plus vite repérer et sélectionner le même type d’e-mail que l’internaute envoie souvent, ou les interlocuteurs qu’il contacte le plus. A cela s’ajoute de nouveaux icônes, pour mieux hiérarchiser les e-mails en fonction de leur importance.

Gmail se pare également d’un petit widget Google Agenda, à gauche de la boîte de réception, pour suivre d’un simple coup d’oeil l’ensemble de ses rendez-vous programmés, qui peuvent même être modifiés directement depuis la messagerie.

Pour les accros quasi-pathologiques aux e-mails, Gmail Labs a trouvé la parade grâce à un outil qui bloque automatiquement l’écran de l’ordinateur pendant quinze minutes, pour obliger l’internaute à faire une pause. Bien sûr, l’option peut être facilement désactivée si l’internaute tient à envoyer et à consulter des e-mails avant la fin du quart d’heure.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur