La branche eBay France serait réduite à l’effectif minimum

Mobilité

Dans le cadre de son projet mondial de restructuration, le groupe Internet pourrait licencier 50 des 65 salariés de sa filiale française.

Coup dur pour la filiale française d’eBay. Selon le site Internet de Capital, un vaste plan de suppressions de postes serait en préparation. Il entraînerait le licenciement de 50 des 65 salariés, soit près de 80 % de son effectif. Les départs s’effectueraient en deux temps entre novembre et mars 2009.

Ces mesures touchant eBay France entrent dans un cadre plus global de restructuration des activités monde d’eBay. Contactée par Vnunet.fr dans la journée de lundi, la direction de la branche française d’eBay n’a pas souhaité s’exprimer, indiquant simplement être actuellement en discussion avec les partenaires sociaux.

Cette restructuration pourrait entraîner un recentrage des activités du groupe eBay à partir de la Suisse. En effet, le groupe Internet pionnier, qui a fondé son business sur les enchères en ligne mais qui dispose également d’autres services en ligne comme Skype (logiciel de voix sur Ip), Shopping.com (comparateur de prix) et Kijiji (petites annonces), a installé son siège européen à Berne.

Si le plan drastique se confirme, ce serait la plus grande secousse sociale depuis l’arrivée d’eBay en France en octobre 2000. En juin 2007, on se rappelle que l’équipe de Skype France (cinq personnes), hébergée dans les locaux d’eBay situés près de la Place de la Bourse à Paris, avait été dissoute à la suite de contre-performances financières.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur