La cadence des ventes d’ordinateurs s’accélère

Mobilité

Le cabinet d’études Gartner relève que les ventes d’ordinateurs en Europe, Moyen-Orient et Afrique ont augmenté de 15,5 % au deuxième trimestre 2004 par rapport à la même période l’année dernière.

La dernière étude de l’institut Gartner, véritable baromètre du marché de l’informatique, s’est focalisée sur les ventes d’ordinateurs au deuxième trimestre 2004 pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Le cabinet d’études révèle ainsi que près de 13 millions de machines ont été écoulées durant cette période, soit une augmentation de 15,5 % par rapport au deuxième trimestre 2003.

Cette hausse globale se traduit différemment d’un constructeur à l’autre, même si tous en profitent plus ou moins. La palme revient sans conteste à Acer qui affiche une impressionnante progression de 60 % en un an, passant de 497 000 à 795 000 ordinateurs écoulés. Fujitsu/Fujitsu Siemens fait presque aussi bien avec une augmentation de 44,5 %, suivi par Dell et IBM qui progressent respectivement de 35,3 et 17,4 %. Les deux moins bonnes performances sont à mettre au crédit de HP (+ 13,4 %), pourtant numéro 1 du secteur, et des autres constructeurs qui marquent une légère hausse de 6,6 %, bien en dessous de la moyenne.

Quinté gagnant

Le classement des cinq premiers constructeurs en termes de part de marché ne change pas par

rapport au même trimestre de l’année passée. Malgré une très légère baisse de 0,3 %, Hewlett-Packard reste le leader du secteur avec 16,7 % de part de marché. Il est suivi par Dell qui progresse de 1,7 point à 11,5 %, Fujitsu/Fujitsu Siemens à 6,6 % (+ 1,3 %), Acer à 6,1 % (+ 1,5 %) et IBM à 5,4 % (+ 0,1 %). Ces cinq constructeurs monopolisent de plus en plus le marché puisqu’ils totalisent aujourd’hui 46,3 % des ventes sur la zone EMEA, contre 41,8 % un an auparavant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur