La carte grise passe à l’ère électronique

Cloud

En janvier 2009, de nouvelles cartes grises avec zone de lecture optique et de nouvelles plaques d’immatriculation pour les véhicules feront leur apparition.

Après les passeports, les cartes grises auront leur zone de lecture optique. Elle se trouvera en bas au recto de la carte et devrait faciliter le contrôle des policiers et des gendarmes. Elle permettra, en effet, d’interroger automatiquement les bases de données de fichiers. En fin de semaine dernière, Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, a présenté ce nouveau modèle de certificat d’immatriculation qui entrera en circulation le premier janvier 2009.

La future carte grise vire au saumon et présente en plus de la zone de lecture optique, d’autres dispositifs de sécurité : un hologramme qui, selon l’orientation du document, montre une voiture, une carte de France ou une carte du monde, un numéro d’immatriculation perforé au laser, un filigrane de Marianne, des caractères déformés, une encre noire passant au vert sous les rayons ultra-violets, etc.

Les automobilistes verront également apparaître à cette date des plaques minéralogiques inédites dans le cadre de la mise en place du nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV). Une identité sera attribuée à vie au véhicule même en cas de changement de propriétaire ou d’adresse. Cela devrait apporter “plus de simplicité et de sécurité” aux conducteurs selon la ministre de l’Intérieur. L’immatriculation prendra la forme de deux lettres-trois chiffres-deux lettres avec un numéro de département et un logo de région en option.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur