La Chine, bientôt empire du haut débit

Mobilité

Selon Ovum, on recensera 79 millions d’internautes haut débit en Chine
l’année prochaine. Mieux qu’aux Etats-Unis.

L’année prochaine, la Chine ravira aux Etats-Unis sa place de plus grand marché mondial de l’Internet haut débit, prédisent les analystes. Le nombre d’abonnés chinois enregistre une incroyable croissance annuelle de 79% pour atteindre le chiffre record de 79 millions en 2007. Ces prévisions sont le résultat d’une recherche menée par le cabinet de conseil Ovum publiée le 4 septembre.

Selon les dernières estimations du cabinet d’études Leichtman Research, le nombre de connexions haut débit aux Etats-Unis, le plus grand marché du monde, s’élève à environ 51 millions. Les prévisions d’Ovum sont parfaitement cohérentes avec celles des autres chercheurs.

Quant à In-Stat, il a récemment indiqué que la Chine devrait atteindre 130 millions d’abonnés haut-débit d’ici 2010. C’est un peu en-dessous des estimations d’Ovum, qui table sur un marché de 139 millions d’abonnés sur la même année. Si l’on en croit d’autres experts, la Chine réunira d’ici là à elle seule environ la moitié des abonnés haut débit de toute l’Asie.

“Nous pensons que le développement du haut débit en Chine continuera à profiter d’une économie florissante, d’une croissance de revenus, du développement du marché du PC et de l’émergence de nouvelles applications comme la VoIP ou l’IPTV. Les Jeux Olympiques contribueront également à soutenir cette impulsion”, a déclaré Kevin Lee, senior analyst de la branche d’Ovum installée à Hong Kong.

La VoIP est une technologie tout particulièrement intéressante pour le marché naissant du haut débit sans fil en Chine, estime Kevin Lee. D’autres applications nécessitant une forte bande passante contribuent également à rendre les services haut débit plus attractifs. Le cabinet chinois Pacific Epoch a estimé à plus de 80 millions le nombre d’internautes chinois qui utiliseront des jeux en ligne d’ici 2010.

Contrairement au marché américain où l’accès à Internet par câble joue un rôle primordial, la technologie DSL s’imposera comme l’élément moteur de la coissance du haut débit en Chine, ajoute Kevin Lee. “Les opérateurs mettent progressivement le réseau à niveau en introduisant une technologie à plus haut débit de type ADSL2+ et VDSL pour répondre à la demande de plus en plus forte de bande passante,” explique l’expert.

“La Chine a besoin de restructurer son industrie de télécommunication et de réformer ses réglementations en matière de haut débit et de TV sur IP,” ajoute Kevin Lee. “L’arrivée potentielle d’acteurs étrangers conformément aux engagements de l’Organisation Mondiale du Commerce risque de compliquer le développement de la concurrence.”

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 5 septmebre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur