La conférence FireWire se tiendra chez Microsoft

Mobilité

L’association commerciale de la norme IEEE 1394 tiendra sa prochaine conférence annuelle des développeurs sur le campus de Microsoft, du 31 juillet au 2 août 2001. La réunion doit se focaliser sur la version 1394b du standard, plus connue sous le nom de FireWire 2.

C’est chez Microsoft que l’association de l’IEEE 1394 (voir édition du 21 juin 2000), la norme de transfert de données à 400 Mbits/s (50 Mo/s) va tenir sa conférence annuelle des développeurs. Elle devra faire le point sur les dernières évolutions de la norme et notamment son entrée dans le monde de l’automobile, où on lui promet un brillant avenir. Le second point d’orgue de la conférence a de bonnes chances de se focaliser sur les spécifications d’une dérivée de la norme, l’IEEE 1394b, qui définit le doublement des taux de transfert. Autrement connue sous le sobriquet de FireWire, son appellation par Apple, dans les locaux de laquelle elle a été inventée. Cette norme doit permettre de parvenir à des cadences de 100 à 400 Mo/s.

Une norme reconnue par les principaux acteurs de l’informatique

Le grand avantage de FireWire consiste en sa fiabilité qui en fait un standard industriel reconnu. Son introduction dans le monde de l’automobile est un témoin de ce qui peut être attendu de cette norme (voir édition du 18 octobre 2000). D’autres évolutions de la norme entendent permettre son utilisation sur Internet ou sur des réseaux sans fil. Comparativement aux normes USB ou USB 2.0, généralement considérées comme étant destinées aux périphériques ne demandant pas de taux de transfert gigantesques, FireWire est destinée aux applications qui nécessitent des débits importants, comme l’image ou les sauvegardes sur disques. L’accueil par Microsoft de la conférence de l’association chargée de la promotion de cette norme est symbolique, et la marque de l’intérêt qui peut lui être portée. L’IEEE 1394 est désormais soutenue par les plus grandes sociétés de l’électronique et de l’informatique, comme Yamaha, Intel, Microsoft, Lucent, NEC, Philips et Texas Instruments.

Pour en savoir plus :

* Tout savoir sur l’IEEE 1394 (en anglais)

* Le site de l’association pour l’IEEE 1394 (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur