La croissance mondiale des ventes de mobiles va se poursuivre en 2006

Mobilité

Selon Gartner, le secteur mobile écoulera 960 millions de terminaux sur l’année. Nokia et Motorola restent les maîtres au premier trimestre.

Selon Gartner, 224 millions de téléphones mobiles ont été vendus dans le monde au premier trimestre 2006, soit une hausse de 23,8% par rapport à la même période l’an dernier. A partir de ces données, l’institut d’analyses IT table sur la commercialisation de 960 millions de mobiles sur l’année 2006, par rapport à des ventes qui auraient atteint 810 millions d’unités en 2005 (voir édition du 22 novembre 2005).

Le cabinet estime que le marché des renouvellements de mobiles montre peu de signes de ralentissement dans des marchés matures comme l’Europe “de l’Ouest” et l’Amérique du Nord. Le niveau élevé des ventes en Asie/Pacifique et au Japon a en outre contribué à améliorer les résultats du premier trimestre au niveau mondial. En Europe “de l’Ouest”, les ventes ont été stimulées par l’arrivée de nouveaux modèles, tandis qu’en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe “de l’Est”, elles ont largement profité de l’arrivée de nouveaux abonnés, avec un taux de croissance de 30% des ventes sur ces trois zones géographiques au premier trimestre 2006.

Nokia et Motorola captent plus de 50% du marché

Du point de vue des équipementiers, Nokia et Motorola engrangent à eux deux 54,3% des ventes au premier trimestre 2006. Si Motorola a une position de leader en Amérique du Nord, Nokia est la marque “préférée” en Europe “de l’Ouest”, en Europe Centrale, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie. L’équipementier finlandais est en deuxième position en Amérique.

Sur cette période, Motorola enregistre une part de marché de 20,3%, ce qui représente sa meilleure performance enregistrée par le Gartner depuis qu’il a créé cette étude en 2001. Le cabinet prévient que ce constructeur devra se concentrer sur le design de ses produits (en particulier leur “finesse”) et la date de ses lancements pour maintenir sa croissance. De son côté, Nokia a réalisé 34% des ventes mondiales au premier trimestre, contre 30,4% il y a un an.

Les parts de marché du coréen Samsung sont en revanche en retrait de 1% ce trimestre, par rapport au premier trimestre 2005. Il lui faut, selon Gartner, “réagir et travailler à la diversification de son portefeuille avec des terminaux bon marché”. Enfin, LG et Sony-Ericsson ont quant à eux vus leurs parts de marché passer de 5,5% à 6,1% et de 6,3% à 6,5%, respectivement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur