La Défense britannique s’engage dans une zone de guerre virtuelle

Mobilité

Le ministère britannique de la Défense a mis en place le plus grand jeu de
guerre au monde. Objectif : tester les technologies militaires en environnement
virtuel.

Le Ministère de la défense britannique a accepté de collaborer avec certains acteurs stratégiques du secteurs de la Défense, de l’informatique et des communications pour mettre sur pied le plus grand jeu de guerre virtuel international.

Le Coalition Warrior Interoperability Demonstration (CWID) a été conçu pour tester les futures technologies militaires en environnement virtuel.

Le CWID UK est un partenariat de recherche qui réunit le Ministère de la défense et certains fournisseurs de l’industrie. Ce programme, qui s’échelonne sur un an, repose sur l’auto-financement.

Initié dans le cadre d’une coalition plus large sous la supervision des Etats-Unis, le CWID UK a vocation à démontrer et évaluer des technologies nouvelles et émergentes, en établissant des relations avec d’autres ministères du gouvernement.

A ce jeu de guerre virtuel en ligne participent du personnel militaire et des acteurs industriels du monde entier. 15 pays différents participent aujourd’hui à ce vaste projet.

“Le CWID est essentiel au ministère de la Défense car il nous aide à cibler les insuffisances en termes de capacité”, a déclaré le lieutenant-colonel Stephen Borthwick, responsable UK du CWID. “Il permet au ministère de la Défense et à l’industrie du secteur de réaliser des économies en évitant le risque d’effectuer des démonstrations technologiques réelles.”

Le représentant du CWID UK précise : “C’est aussi une opportunité idéale pour les spécialistes du secteur de communiquer et de partager ses informations. Cela crée un forum dédié à l’innovation et à l’échange d’idées. “

Toute une série de démonstrations a été mise en oeuvre, notamment une avant-première de l’infrastructure de communication intégrée de bout-en-bout de NEC au Royaume-Uni, ainsi que divers programmes d’équipement du ministère de la Défense liés à la gestion des risques.

Certaines démonstrations sont également mises en place dans le but de cibler les insuffisances actuelles, par exemple « “l’interopérabilité de coalition sécurisée”.

Ces initiatives permettront d’améliorer l’efficacité des opérations multinationales et de réduire les risques de tirs amis, estime le Ministère de la défense.

Le CWID se tiendra du 4 au 22 juin 2007 sur le site physique Defence Science and Technology Laboratory de Portsdown West, Fareham.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 13 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur