La Fnac étend son dispositif « clic et magasins » à l’ensemble de son réseau en France

Mobilité
Information - news

Le système de réservation en ligne des produits est étendu aux 68 magasins de
l’Hexagone.

Le service est lancé à grande échelle : début juillet, la Fnac a étendu son dispositif « clic et magasins » à l’ensemble des Fnac en France, soit 68 magasins. Le principe est simple : le client peut acheter un produit technique sur le site Internet www.fnac.com. Il consulte la disponibilité du produit dans les Fnac de son choix. Puis, il le réserve. Le client paie son produit en ligne. Un e-mail de confirmation lui est envoyé et l’internaute a dix jours pour aller chercher sa commande. Le client doit se présenter au magasin avec sa carte bancaire.

Déjà testé sur quatre site de vente (Vélizy, Parly, Nantes et Grenoble), le réseau exploite la complémentarité des deux canaux que sont Internet et les relais physiques, les magasins (voir édition du 10/02/2006). Le service ne concerne que les “produits techniques” : micro-informatique, appareils photo numériques, dictaphones numériques, etc. Sont donc exclus les CD et les livres. In fine, ce nouveau service permet de simplifier le parcours client en magasin. Le produit est disponible immédiatement sans délai d’attente et sans passage en caisse.

L’enseigne phare de vente de produits culturels, de matériel hi-fi/vidéo/informatique et de billeterie, rattachée au groupe PPR, se positionne également sur d’autres créneaux. C’est le cas des produits numériques dématérialisés. De son côté, FnacMusic pourrait proposer une offre de téléchargement illimité dans le cadre d’un forfait mensuel près de deux ans après le lancement du service de téléchargement de musique de la Fnac (voir édition du 11 octobre 2005). Outre la musique, Fnac.com s’intéresse également au marché du téléchargement de films. Enfin, dernier cheval de bataille : le livre électronique. Fnac.com regarde plus particulièrement les possibilités de télécharger des livres parlés afin de favoriser une écoute sur les baladeurs numériques par exemple.

En 2005, Fnac.com a réalisé un chiffre d’affaires global de 189 millions d’euros (incluant les produits culturels, les services et la billeterie), en hausse de 39% par rapport à 2004. Le site marchand, qui accueille plus de 500 000 visiteurs uniques par jour, est rentable depuis deux ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur