La folie Flip Video débarque en France

Cloud

Prix accessible, facilité d’usage, HD…Les camescopes de poche de Cisco devraient faire un malheur à Noël.

En mars dernier, Cisco a eu le nez fin en s’emparant des Flip Video développés par Pure Digital technologies.

Aux États-Unis, ils génèrent beaucoup de buzz car les stars people se sont appropriés comme Paris Hilton ou Pamela Anderson de ces caméscopes de poche haute définition.

La légende veut que les enfants de Barack Obama aient tourné une séquence live de l’investiture présidentielle avec un Flip Video…

A partir du 3 novembre, Cisco débutera la commercialisation dans l’Hexagone avec les version UltraHD (noir, blanc, rose et jaune) ou les modèles ultra-fins MinoHD Black et MinoHD Chrome (photo à gauche).

Flip Vidéo a vocation à faciliter la production de films (le mini-camescope tient dans les mains) mais aussi leur montage et leur dépôt sur des plates-formes vidéos comme YouTube ou MySpace.

Le camescope est livré avec FlipShare, un logiciel propriétaire pour gérer et monter ses productions vidéo. Il suffit en effet de brancher la prise USB escamotable du caméscope sur un ordinateur (Mac ou PC) pour lancer automatiquement l’interface “glisser-déposer” de FlipShare.

La première capacité de stockage est de 4 Go, ce qui permettrait de tourner un film d’une heure sans interruption. Les prix varient entre 149 euros (ultra) et 199 euros (UltraHD et MinoHD).

D’ores et déjà, on peut considérer le Flip Video comme un candidat sérieux dans la catégorie best-sellers high-tech pour le prochain Noël en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur