La Fondation Mozilla évoque l’avenir en Firefox 3 et Firefox mobile

Cloud

Selon un Open Source Evangelist, le travail réalisé sur le projet mobile va avoir un “impact direct” sur la version desktop du navigateur.

À l’occasion de Southern California Linux Expo qui s’est déroulé du 8 au 10 février à Los Angeles, Chris Blizzard, en qualité d’Open Source Evangelist chez la Fondation Mozilla, a présenté le plan de développement de Firefox.

L’objectif à long terme de Mozilla, est “de faire en sorte que le Web reste une plate-forme viable”, a-t-il expliqué. Logiquement, Chris Blizzard a exprimé quelques réserves sur les nouvelles technologies telles que Microsoft Silverlight ou Adobe AIR, qui seraient basées sur une approche logiciel propriétaire. A l’opposé de Mozilla qui prône les technologies accessibles à tous les utilisateurs et développeurs du Web.

Firefox jouit d’une extrême popularité : 1000 communautés de développeurs, 500 000 bêta testeurs, 50 millions d’utilisateurs quotidien du navigateur, un taux d’usage qui a doublé en un an… C’est indéniablement une période faste pour Mozilla qui réfléchit aux façons de poursuivre cet élan avec succès.

Parmi les pistes explorées figurent en bonne place Firefox 3 et Firefox pour mobiles. Plus de 12000 retouches ont été réalisées pour la nouvelle versions du navigateur. Parmi elles, Chris Blizzard a souligné une amélioration de l’interface utilisateur, de la performance, des technologies de la plate-forme, de l’utilisation des ressources et une meilleure intégration du système d’exploitation.

Mobilité : au-delà des spécificités du navigateur

Quelques particularités de la nouvelle interface du navigateur se distinguent, comme la fonctionnalité de saisie automatique des URL dans le champ dédié, la possibilité de zoomer la page entière, la révision des options de téléchargement et de marque-page, ainsi qu’un nouvel onglet “sécurité”.

Toujours dans le cadre de Southern California Linux, Chris Blizzard a aussi exposé l’autre piste poursuivie par Mozilla : la mobilité. Inspiré par l’iPhone d’Apple, le représentant de Mozilla souhaite aller au-delà grâce aux spécificités du navigateur de Mozilla, tels que les ajouts flexibles d’options. L’organisation cherche également à combiner les avantages du Web et du téléphone portable, en proposant notamment des fonctionnalités GPS.

“Le travail que nous réalisons sur notre projet mobile va avoir un impact direct sur la version desktop de Firefox”, a déclaré Chris Blizzard, évoquant notamment les domaines de la performance et de l’amélioration de l’espace mémoire du navigateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur