La Fondation Mozilla publie la version Alpha 3 de Firefox 2.0

Mobilité

Elle introduit les ultimes nouveautés du futur navigateur. La version finale est attendue pour la rentrée.

Les développements de Firefox 2.0 avancent à bon train. La Fondation Mozilla a annoncé, vendredi 26 mai, la disponibilité de Bon Echo Alpha 3, nom de code du futur navigateur. Ouverte à tous mais particulièrement recommandée aux testeurs avertis et développeurs (d’extensions notamment), cette troisième version Alpha, introduit quatre nouveautés principalement.

La première, et la plus voyante, se concrétise par la présence du filtre antiphishing. Concrètement, une icône en forme de panneau de sens interdit avertit l’utilisateur qu’il se dirige sur un site Web considéré comme frauduleux. Cette vérification à la volée s’appuie sur une liste noire d’adresses référencées comme sites d’hameçonnage qui, rappelons-le, empruntent l’identité graphique de services bancaires ou commerciaux installés pour tenter de récupérer les données personnelles de l’utilisateur (comme le mot de passe).

Deux bases de données de listes noires

Ces listes noires sont tirées de deux bases de données. La première sera installée localement sur le disque dur de l’utilisateur avec une fréquence de mise à jour paramétrable. La seconde fera appel à une base en ligne mise à jour en temps réel pour plus de fiabilité. “Mais cela pose des problèmes en terme de respect de la vie privée et des risques de lenteur”, explique Tristan Nitot, président et co-fondateur de Mozilla Europe. C’est pourquoi ce service sera optionnel. Pour l’heure, Bon Echo Alpha 3 s’appuie sur Safe Browsing, le service antiphishing de Google par ailleurs disponible à travers la Google Toolbar pour Firefox. Mais d’autres fournisseurs de listes noires devraient être proposés lors du lancement de Firefox 2.0. “Les accords avec des fournisseurs restent à finaliser”, concède Tristan Nitot.

Autre nouveauté, un historique de recherche dans le champs de saisie dédié qui sera complété par une suggestion de termes. Cette dernière fonction s’appuie sur les services “suggest” de Google et Yahoo. Cette fonction permet de proposer une liste de terme dès la saisie des premières lettres de la requête. Enfin, la gestion des moteurs de recherche dans le futur navigateur s’en trouvera enrichi. Il sera désormais possible de supprimer un moteur dans la liste de façon simple et pragmatique. Ce qui est aujourd’hui impossible avec Firefox 1.5 (sauf à “bidouiller” dans le code des fichiers système).

Consulter Internet hors ligne

Dernière nouveauté, le “client-side session and persistent storage”. Dédiée aux développeur web, cette fonctionnalité “est une sorte de super cookie amélioré”, résume le porte-parole de Mozilla Europe. Il s’agit simplement de permettre la consultation de sites web en local lorsqu’on ne bénéficie plus d’une connexion Internet. On imagine l’intérêt de la chose, notamment pour les utilisateurs nomades. “J’apprécierais de pouvoir consulter Google Calendar sur mon portable quand je n’ai pas de réseau”, illustre Tristan Nitot.

Selon le calendrier de développement, Bon Echo Alpha 3 est censée refléter la version finale de Firefox 2.0. “Toutes les fonctionnalités sont présentes dans Alpha 3, il n’y en aura pas d’autres d’ici la version finale”, soutient le président de Mozilla Europe, “il nous reste maintenant à peaufiner le produit pour s’assurer qu’il fonctionnera bien.” D’ici un mois devrait alors apparaître la bêta 1 de Firefox 2.0. La bêta 2 est prévue pour fin juillet-début août avant l’arrivée de Release Candidate (RC), ultimes versions de test avant la version finale qui pourrait dont débarquer en septembre ou octobre prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur