La Fondation Mozilla réfute la vision duopolistique d’Apple

Mobilité

Il existe un monde au-delà de l’éternelle bataille Microsoft-Apple, déclare
Mozilla à Cupertino.

Steve Jobs, le patron d’Apple, s’est attiré les foudres de la Fondation Mozilla suite à une tentative d’offre pour diviser le marché des navigateurs.

Sur son blog personnel, John Lilly, le directeur général de la Fondation Mozilla, déclare que Steve Jobs et son entreprise étaient “dépassés, sous contrôle corporatiste, et orientés selon une vision duopole”, et “et n’ont pas une vision Web”. Ces propos critique la présentation de la nouvelle version de Safari pour Windows au cours de laquelle Steve Jobs a présenté côte à côte Internet Explorer et Safari comme les seuls navigateurs du marché et en déclarant “c’est ce que nous aimerions”.

Steve Jobs a tenu ce discours la semaine dernière à l’occasion du Worldwide Developer Conference, lors de la présentation de Safari 3.

Steve Jobs a présenté un diagramme résumant le marché des navigateur sur lequel Microsoft s’est imposé (78 %). Puis vient Firefox (15 %), Safari (5 %) et les autres navigateurs (2 %). Le dirigeant a ensuite dévoilé sa vision du futur dans laquelle la part d’Apple dépasserait celle de Firefox tout en ayant peu de conséquence sur Microsoft.

John Lilly, dont l’organisation développe et distribue le navigateur open source Firefox, s’est attardé sur la présentation. “Ce n’était pas une présentation soignée, ou d’une omission accidentelle de tous les autres navigateurs, ou même un vilain coup marketing”, écrit-il. “C’est, essentiellement, leur façon d’aborder le problème, et montrer aux utilisateurs qu’ils veulent le récupérer”.

Le problème, selon John Lilly, n’est pas tant qu’Apple puisse viser Firefox, mais que la compagnie envisage un duopole sur le marché des navigateurs. ” Cela détruit la participation, cela détruit l’engagement, cela détruit l’au to-détermination. Et, au bout du compte, cela effrite la qualité pour l’utilisateur final, aussi.”

Adapté d’un article de Vnunet.com publié le 18 juin 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur