La France impose 100 dB à l’iPod en Europe

Mobilité

Comme annoncé par Apple France, la mise à jour de l’iPod lui permettant de répondre à la réglementation française a bien été mise en ligne avant le 8 octobre 2002. L’iPod est désormais limité à 100 dB pour l’ensemble des pays européens. Certains utilisateurs déjà possesseurs du baladeur hésitent à modifier ce niveau.

C’est la norme homologuée sous la référence EN 50332-1 qui encadre le correctif proposé par Apple pour répondre aux exigences de la législation française sur les baladeurs. Cette norme est désormais appliquée à tous les iPod vendus en zone européenne. L’article de loi L5232-1 du code de la santé publique français fixe le seuil de 100 dB comme niveau maximal de pression acoustique produit par les casques et écouteurs associés à un équipement audio portatif grand public de type baladeur. Un texte de loi français qui a mis le feu aux poudres et obligé Apple à retirer l’iPod de la vente sur le territoire dans la précipitation (voir édition du 27 septembre 2002).

Le correctif proposé par Apple sur son site a déjà été appliqué sur les appareils vendus dans le commerce. La mise à jour (numérotée 1.2.2) est réalisable par téléchargement auprès de l’ensemble des sites européens d’Apple, bien que les sites des autres pays du continent continuent d’indiquer le numéro de mise à jour précédent (1.2). Les caractéristiques de l’iPod ont donc bien été modifiées pour l’ensemble des pays de la zone européenne. Le site d’Apple indique succinctement que la mise à jour met l’iPod en conformité avec les standards européens, sans toutefois préciser que c’est la législation d’un des pays européens qui l’a obligée à créer ce correctif. Les futures mises à jour proposées pour l’appareil incluront cette mise aux normes pour l’ensemble des iPod de la zone européenne.

Mise à jour mondiale ?

Pour le moment aucun correctif ne semble avoir été mis en ligne par Apple pour les iPod fonctionnant sous Windows. La modification du niveau de décibels atteint par l’iPod a disparu dans les spécifications techniques sur tous les sites d’Apple, y compris le site américain. Pourtant la fiche technique de l’appareil indique bien une sensibilité de 104 dB à 1 milliwatt (mW). Du coup, la question d’une mise à niveau mondiale de l’appareil n’est pas à exclure, si Apple ne tient pas à entretenir deux versions de son logiciel. Toutefois cette hypothèse n’a pour l’instant pas été évoquée par la firme.

La mise à niveau de l’iPod entraîne des réactions inattendues : les utilisateurs qui auraient déjà installé ladite mise à jour et entendraient restaurer les réglages d’origine de l’appareil effaceront du même coup les données et la musique qui y sont stockées. Du coup, certains utilisateurs se demandent s’ils vont véritablement appliquer le correctif. Ils devront toutefois y passer s’ils décident d’appliquer la prochaine mise à niveau proposée, qui ne manquera sans doute pas d’intégrer de nouvelles fonctions.

20 % de parts de marché

Signalons enfin que, pour répondre à divers commentaires, Apple Europe considère de son côté que les ventes de l’iPod sont respectables : “Notre baladeur détient 20 % de parts de marché sur le créneau des juke-box numériques”, nous a déclaré le directeur général d’Apple, Jean-René Cazeneuve. L’iPod est considéré comme un produit stratégique par le constructeur : il doit donner envie aux utilisateurs de Windows de migrer vers le Mac. Le respect de la norme EN 50332-1 peut sans doute être considéré comme une fonctionnalité supplémentaire de la machine !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur