La France n’est pas laissée pour compte chez Yahoo

Mobilité

Dans les six prochains mois, le portail envisage de lancer en France la plupart des outils et services proposés depuis peu aux Etats-Unis.

Si les grands portails ne cessent de lancer de nouveaux produits et services sur leur champ de bataille privilégié, à savoir les Etats-Unis, ils attendent bien souvent plusieurs mois avant de les proposer dans les autres pays où ils sont présents. Mais sur certains marchés désormais matures, comme la France, ils ont aujourd’hui tout intérêt à accélérer ce processus afin de prendre une longueur d’avance sur leurs concurrents. Un élément inscrit depuis peu au coeur de la stratégie de Yahoo.

Le 8 septembre dernier, le portail américain était ainsi le premier à lancer en France son outil de recherche personnalisé, sorti quatre mois plus tôt outre-Atlantique (voir édition du 8 septembre 2005). Continuant sur sa lancée, il proposera, dans les semaines à venir, aux internautes français une version locale de la plupart des derniers outils sortis de son département de recherche et développement.

Comme l’annonçait récemment Olivier Parriche, le directeur de la division Recherche de Yahoo France, à VNUnet (voir édition du 6 septembre 2005), le portail s’apprête notamment à doter son moteur de recherche d’un service de traduction, testé en Allemagne depuis mi-juillet dernier. Il envisage également de lancer un service en ligne de veille marketing, déjà proposé dans les pays anglo-saxons. Baptisé Buzz Index, ce service présente, semaine après semaine, les thèmes et les personnalités les plus recherchés sur Yahoo Search.

Yahoo France continuera dans le même temps d’enrichir ses outils de personnalisation, notamment en renforçant l’intégration des flux RSS, et de rendre ses services accessibles depuis les terminaux mobiles. “Fin octobre, nous mettrons une version iMode de Yahoo Messenger à la disposition des abonnés Bouygues Télécom”, indique Patrick Hoffstetter, le directeur des produits et services du portail.

Sur le front des services communautaires, Yahoo 360 degrés devrait débarquer dans l’Hexagone avant la fin de l’année. Proposé aux Etats-Unis depuis mars dernier (voir édition du 16 mars 2005), celui-ci offre la possibilité de partager diverses contributions multimédias : photos, blogs et messages mobiles.

Pendant ce temps, la maison mère du groupe entend bien poursuivre les développements. “Aux Etats-Unis, les utilisateurs de Yahoo Messenger pourront émettre des appels vers les téléphones fixes et mobiles avant la fin de l’année”, précise Antoine Duarté, DG de Yahoo France. Une telle évolution de l’outil de messagerie instantanée n’est pas attendue dans l’Hexagone avant le début de l’été 2006.

Pour l’heure, les services les plus utilisés en France restent Yahoo Actualités et Yahoo Musique, avec respectivement près de 2 millions et 1,5 million de visiteurs uniques par mois en moyenne. Viennent ensuite les chaînes sports, cinéma, finances et jeux du portail. Mais ces services ne sont pas pour autant les plus rémunérateurs.

“Nos services de recherche génèrent près de 30% de notre chiffre d’affaires, uniquement grâce aux liens sponsorisés”, précise Patrick Hoffstetter. La messagerie électronique et la page d’accueil représentent les deux autres sources de revenus les plus importantes de Yahoo France, selon son directeur des produits et services.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur